Il y a quelque chose d'irrésistible dans la façon dont Novak Djokovic fond sur Roger Federer et Rafael Nadal dans la folle course aux records que se livrent à distance les trois monstres du tennis moderne. Vainqueur à Roland-Garros à l'automne 2020, Nadal avait écrit une page d'histoire en égalant Federer et ses 20 titres en Grand Chelem. Djokovic, lui, n'était alors "qu'à" 17. Huit mois plus tard, il peut presque les toucher.
Après son succès à l'Open d'Australie en février, le Djoker a remis ça à Roland-Garros, sur les terres, sur la terre de Rafael Nadal. A ce titre, la demi-finale de vendredi entre les deux hommes valait cher. Pour la toute première fois de sa carrière, le voilà à une seule marche du record le plus prestigieux et le plus significatif de l'histoire du tennis. Et pour tout dire, si ce n'est pas totalement une surprise, c'est assez extravagant. Pour deux raisons.
Roland-Garros
Même Nadal et Tsitsipas n'ont pas tenu : Comment Djokovic a tué physiquement la concurrence
15/06/2021 À 14:11
D'abord parce que "Nole" partait de très, très loin. Lorsqu'il a ouvert son palmarès majeur en 2008 à l'Open d'Australie, Roger Federer comptait déjà 12 titres. Trois ans plus tard, lorsque Djokovic revient à Melbourne au début de l'année 2011, son handicap est plus colossal encore : Federer est à 16, Nadal à 9 et lui toujours bloqué à un. Va alors s'amorcer une décennie entière (et même un tout petit peu plus depuis dimanche) de domination pour le champion serbe, qui va grignoter son retard petit à petit.
Pourtant, son gros coup d'arrêt entre 2016 et 2018, où il est resté deux années sans gagner le moindre grand titre, avait permis au duo hispano-suisse de reprendre ses distances. Au soir de la finale de Roland-Garros 2018, les 20 titres de Federer et les 17 de Nadal semblaient les avoir mis à l'abri. Après tout, Djokovic avait alors 31 ans. Mais le regain de flamme a été spectaculaire. Depuis trois ans, le patron, c'est à nouveau lui. Il a remporté sept des onze derniers tournois du Grand Chelem. Nadal trois. Federer, lui, ne bouge plus.
Voilà comment le protégé de Marian Vajda et Goran Ivanisevic se tient maintenant avec cette part de légende à portée de raquette. Dans deux semaines, il abordera pour la première fois de sa vie un tournoi du Grand Chelem avec la possibilité d'en devenir le recordman des victoires. Co-recordman, certes. A eux trois, les mammouths du Big 3 pèseraient 60 titres. 20 chacun. Le 20-20-20 aurait quelque chose de presque romantique. Mais Nole n'est pas un romantique. Il ne veut pas seulement les rejoindre. Il veut les surpasser et leur faire un coucou dans le rétroviseur. Il va falloir s'accrocher pour l'en empêcher.

Evolution - Titres en Grand Chelem

ANNEESFEDERERNADALDJOKOVIC
2003100
2004400
2005610
2006920
20071230
20081351
20091561
20101691
201116104
201217115
201317136
201417147
2015171410
2016171412
2017191612
2018201714
2019201916
2020202017
2021202019
Roland-Garros
"Voir des Français avec un an d'avance en finale junior de Roland, c'est très bon signe"
15/06/2021 À 14:10
Roland-Garros
Un set (ou deux) de retard ? Pour Djokovic, même pas peur !
14/06/2021 À 14:06