Dire qu'il n'y a pas eu de match relève de l'euphémisme. Face à un adversaire novice à ce niveau, Alexander Zverev s'est montré sérieux sur le court Philippe-Chatrier, en balayant mardi Alejandro Davidovich Fokina (6-4, 6-1, 6-1) en 1h36. Épuisé par ses deux rencontres conclues en 5 sets, l'Espagnol n'avait plus rien dans le moteur et a craqué dès la deuxième manche. Zverev, qui n'a pas eu à forcer son talent, n'en demandait pas tant, et atteint pour la première fois les demi-finales de Roland-Garros. Il y retrouvera Daniil Medvedev ou Stefanos Tsitsipas.
Roland-Garros
"Ils manquent de courage" : Dolgopolov charge Roland-Garros et le monde du tennis
21/03/2022 À 21:02
Et la belle histoire prit fin. Alors qu'il avait enflammé le tournoi grâce à des matches mémorables lors de la première semaine, Alejandro Davidovich Fokina a connu un dur retour à la réalité. A l'heure du bilan, l'Espagnol devra s'interroger : a-t-il subi le contre-coup physique de ses derniers matches à rallonge, à la manière de Lorenzo Musetti hier ? Le début du match deux heures après l'horaire initialement prévu l'a-t-il fait cogiter ? Ou bien la marche était-elle tout simplement trop haute ? Sans doute ces trois raisons sont valables, mais la première a sans doute été la plus évidente.
Zverev avait passé quatre heures de moins que lui sur les courts depuis le début du tournoi, et cela s'est vu. Après une première manche où il a eu le mérite de s'accrocher, Davidovich Fokina a complètement plongé et s'est incliné sans pouvoir lutter.

Davidovich Fokina n'avait plus de réserves

L'écart entre les deux joueurs était important, mais Davidovich Fokina, 46e joueur mondial, peut quand même nourrir des regrets au sortir de son premier quart de finale de Grand Chelem. Car Zverev n'a pas été impérial dans le premier set, et a même perdu trois jeux sur son service. Le problème, c'est que l'Espagnol s'est montré tout aussi maladroit sur sa propre mise en jeu, concédant quatre breaks et craquant dans une manche peu emballante (6-4).
Appliqué à défaut d'être génial, Zverev s'est appuyé sur une grosse défense. Davidovich Fokina a ainsi eu tendance à surjouer. Le résultat fût sans appel : avec 37 fautes directes (16 pour son adversaire), l'Espagnol ne pouvait pas espérer mieux dans ce quart. Les deux sets qui ont suivi ont été largement dominés par l'Allemand (6-1, 6-1).
Alexander Zverev ne pouvait pas rêver mieux. Non seulement il accède aux demies (sa 3e en Grand Chelem, après l'Open d'Australie et l'US Open en 2020), mais il se permet en plus le luxe de se reposer. Après un huitième en 1h30 contre Nishikori (6-4, 6-1, 6-1), l'Allemand s'impose sur le même score et avec une durée similaire. De quoi envisager sereinement le prochain tour, contre Tsitsipas ou Medvedev vendredi.

Di Pasquale: "Cet acharnement contre le tennis français est violent et insupportable"

Roland-Garros
Mauresmo : "A ce stade, les joueurs russes et biélorusses seront acceptés à Roland-Garros"
16/03/2022 À 17:36
Roland-Garros
Djokovic et les joueurs russes "pour l'instant" bienvenus à Roland-Garros
16/03/2022 À 13:17