Dimanche 30 mai, réveil tardif. Il fait beau. Demain, c'est le début de Roland-Garros et je commence déjà à penser à ma première chronique, pour mardi matin. Un petit tour sur Twitter : quelles sont les dernières infos tennis ? Laurent Vergne est heureux de retrouver Roland et poste une belle photo de la Place des Mousquetaires sous ciel azur. Tiens, il va bosser quinze jours là-bas mais il y va la veille du début pour récupérer son accred’ ? Moi j'y suis allé vendredi, ça laisse le week-end. Mais quand Rémi Bourrières informe que Clara Burel a marqué le premier point du tournoi, je ne comprends vraiment plus rien.
Le premier point du….. mais…. quel tournoi ? Coup de chaud, panique à bord. Bon sang mais c'est bien sûr : le premier tour débute le dimanche de la "zéro-ième semaine", Porte d’Auteuil ! Vite, l'ordi, la crème solaire, les stylos, le sac, les lunettes, pas de temps à perdre, ça joue !
Roland-Garros
Même Nadal et Tsitsipas n'ont pas tenu : Comment Djokovic a tué physiquement la concurrence
15/06/2021 À 14:11
Mais quelle idée de commencer un Grand Chelem le dimanche ! Le dimanche, c'est jour de finale, de huitièmes à mi-parcours, voire de repos des guerriers à Wimbledon… enfin pour une année encore chez nos voisins londoniens où le "middle Sunday" ne sera bientôt plus chômé.
Mais dimanche, ce n’est pas une journée de premier tour ! Pourquoi le morceler en trois jours ? C'était bien une partie de tableau le lundi, l'autre le mardi. On me dit dans l'oreillette que ce serait pour générer plus de revenus. L'argent supplante les traditions, forcément.
Bon, c'est vrai, quand on était gamins, on allait aux qualifs si on pouvait, ou bien le samedi d'avant-tournoi à la journée Benny Berthet, devenue Journée des Enfants depuis. Et le premier lundi, quand le grand tableau s'ouvrait, on était à l’école, puis au collège ou au lycée. Sans portable. Sans internet. Frustration.
Les années de révisions, c'était différent. On s'octroyait une petite pause pour souffler en regardant du tennis sur ocre. "Leconte Svensson ou l’agriculture aux Etats-Unis ? Chang Lendl ou Droit Administratif ? Voyons voyons..." Dilemme. OK, dix heures de pause sur une journée de douze, c'était sans doute exagéré mais finalement pas tant que ça pour un futur journaliste de tennis...
Alors oui, ça fait quinze jours de Roland-Garros au lieu de quatorze. Oui, pour tous ceux qui bossent, ça permet de voir la première journée en toute tranquillité (parce qu'évidemment, ce lundi, les télé-travailleurs fans de tennis ne vont pas céder à la tentation de regarder Roger...). Oui, quand on aime, on ne compte pas... Mais quand même : Thiem éliminé avant même le début du tournoi, est-ce vraiment sérieux ?

Vue sur le stade Roland-Garros.

Crédit: Getty Images

Roland-Garros
"Voir des Français avec un an d'avance en finale junior de Roland, c'est très bon signe"
15/06/2021 À 14:10
Roland-Garros
Un set (ou deux) de retard ? Pour Djokovic, même pas peur !
14/06/2021 À 14:06