Il ne fallait pas être grand clerc pour deviner dans quelle ambiance serait jouée la sixième night session de Roland-Garros 2022. En programmant le chouchou du public en la personne d'Hugo Gaston, l'organisation savait qu'elle promettait à son adversaire, Holger Rune, une soirée compliquée. Ce qu'elle ne pouvait pas anticiper totalement, c'est que Gaston serait le dernier espoir tricolore sur la terre battue parisienne. Le cocktail a donné au public des raisons d'être très chaud. Mais la fureur n'a pas suffi pour que le petit Hugo ne désarçonne le déjà très solide Rune.
Le ton était donné quand Hugo Gaston, accueilli par un public en chaleur, assistait à l'entrée du Danois sous les sifflets d'une partie des tribunes du Philippe-Chatrier. La night session, et plus globalement les matches du crépuscule, offrent au public une raison supplémentaire d'être indiscipliné. Et avec Hugo Gaston, il sait qu'il a un chef d'orchestre capable de mettre de l'huile sur un feu qui n'attend que ça. Ce fut le cas avec ce break d'entrée. Ce fut aussi la dernière fois que Gaston eut vraiment le dessus sur son adversaire scandinave.
Roland-Garros
Debru, invité spécial de DiP Impact : "Je ne veux pas recopier d'autres joueurs"
14/06/2022 À 19:27

Un break d'entrée et… plus rien

"J'aurais aimé le mettre sous pression un peu plus. Je l'ai remis dans le match en faisant un très mauvais jeu après mon break d'entrée, a justement souligné le Français, jamais meilleur que devant son public. J'aurais aimé être à la lutte plus longtemps pour voir comment il aurait réagi." Au vu de ce qu'a proposé Holger Rune, qualifié en huitième de finale pour la première fois de sa carrière en Grand Chelem, il n'y avait de toute façon pas grand-chose à faire.
"C'était un match très compliqué, je suis assez déçu de moi, a regretté Gaston. Il y a de l'énervement parce qu'il y avait de quoi faire mieux. Gagner, je ne sais pas, mais faire un meilleur résultat." Face à un adversaire qu'il connaissait pour l'avoir souvent affronté dans les catégories jeunes et avoir aussi évolué en double avec lui, le Français savait pourtant à quoi s'attendre : "C'est un joueur qui frappe très fort, très solide du fond de court, qui fait très peu de fautes, très agressif, qui sert bien. Il maîtrise tous les coups du tennis, il m'a fait quelques amorties. Il était meilleur que moi, il faut le féliciter."

Gaston était "tendu"

Même l'arme pas si secrète de Gaston, à savoir le public, n'a pas suffi. Pour sa première night session, l'homme des grands rendez-vous hexagonaux, s'est dit "tendu". Il a d'ailleurs tardé à chauffer le public. Même ses premiers points, ses premiers coups gagnants et ses rares coups de génie n'ont pas été l'occasion pour lui d'aller chercher cette foule qui faisait déjà tant de bruit. Il a fallu attendre le sixième jeu du deuxième set pour le voir lever les bras à l'adresse des tribunes avant le jeu de service adverse. La réaction fut immédiate et les encouragements descendus des tribunes ont poussé Rune à se retirer dans un coin du court. Le Chatrier n'attendait que ça.

Hugo Gaston a été impuissant au 3e tour de Roland-Garros

Crédit: Getty Images

"Le public a fait son match, il a été très bon ce soir, a salué Gaston, sourire triste au coin des lèvres. Je n'ai pas su leur rendre ça, c'est aussi pour ça que je suis déçu de moi parce que le public était vraiment à fond jusqu'à la fin. Je n'ai pas réussi à lancer une bonne dynamique. Le public a été fantastique du début à la fin. C'était quand même très sympa de jouer devant un stade comme ça malgré la défaite."

Cette fois, le public a précédé les coups de génie de Gaston

A Roland-Garros, en 2020, ce public l'avait aidé à terrasser Stan Wawrinka et à pousser Dominic Thiem en cinq manches. A Bercy, il avait même complètement secoué Carlos Alcaraz au point de le désarçonner. Mais ces fois-là, Gaston avait lancé le mouvement. Ce samedi soir, le public a précédé ses coups d'éclats et s'ils sont venus, ils seront restés trop rares.
"Ça fait partie du sport, c'est une défaite qui fait assez mal mais je vais devoir apprendre avec, travailler avec mon équipe, pour être meilleur la prochaine fois", a conclu un Hugo Gaston très frustré que son Roland-Garros s'arrête déjà. Pour lui, le 74e joueur mondial, un 3e tour est pourtant un excellent résultat. Si en France, il se sait capable de ce genre de performances, la prochaine étape est évidente pour lui. Progresser, gagner en constance pour que le public ne soit pas l'atout décisif de son jeu. Et ainsi, briller hors des frontières nationales.
Roland-Garros
Il n'a pas traîné : Nadal a reçu son premier traitement au pied
08/06/2022 À 07:54
Roland-Garros
Le court Philippe-Chatrier rebaptisé Rafael Nadal ? Le coach de Federer milite pour
06/06/2022 À 14:41