Getty Images

Rolex Paris Masters - Khachanov, les chiffres marquants d'un sacre fondateur

Les chiffres marquants d'un sacre fondateur

Le 04/11/2018 à 18:51Mis à jour Le 04/11/2018 à 19:36

ROLEX PARIS MASTERS - Vainqueur de son premier Masters 1000, dimanche à Bercy, Karen Khachanov a décroché à 22 ans le plus grand titre de sa jeune carrière. Voici les chiffres marquants de son sacre.

Un tableau de chasse royal

4 - Le parcours de Karen Khachanov au Rolex Paris Masters n'est pas celui d'un vainqueur au rabais. Cette semaine, le Russe s'est offert le scalp de quatre membres du Top 10 : John Isner (9e), Alexander Zverev (5e), Dominic Thiem (8e) et Novak Djokovic (2e). Avant de mettre les pieds à Bercy, le Russe n'avait battu que trois Top 10, dont un en 2018 (John Isner à Toronto). A Bercy, il a réalisé une grande première : il s'est offert ses premiers succès face à des Top 5 : Zverev (5e) et Djokovic (2e).

Bercy, plus que jamais terre de surprises

11 - Le natif de Moscou est également le onzième joueur de l'ère Open à remporter son premier Masters 1000 à Bercy. Comme Thomas Enqvist, Greg Rusedski, Sébastien Grosjean, Tim Henman, Thomas Berdych, Nikolay Davydenko, Jo-Wilfried Tsonga, Robin Soderling, David Ferrer et Jack Sock avant lui, Karen Khachanov a donc créé la surprise à Paris pour s'offrir le plus beau titre de sa carrière. Dans cette liste, seuls Enqvist, Davydenko et Tsonga comptent plus d'un Masters 1000 à leur palmarès. Un chemin à suivre pour le Moscovite.

Le tennis russe attendait ça depuis 9 ans

4 - Karen Khachanov est le quatrième joueur russe à remporter un Masters 1000 sur le circuit ATP. Dans ce classement, il rejoint son idole Marat Safin, Nikolay Davydenko et Andrei Chesnokov. Il est également le troisième joueur de ce pays à remporter son premier Masters 1000 à Bercy après Safin et Davydenko, dernier vainqueur d'un M1000 à Shanghai en 2009. A seulement 22 ans, Khachanov incarne le présent et l'avenir du tennis russe, qui attend toujours le successeur de Marat Safin, dernier vainqueur russe en Grand Chelem (Open d'Australie 2005). Il sera 11e mondial lundi, le meilleur classement de sa carrière.

Khachanov, monsieur 100%

4 - Quand Karen Khachanov va en finale d'un tournoi ATP, il n'y va pas pour faire la figuration. Le Russe s'est imposé lors des quatre finales disputées sur le circuit professionnel. A 22 ans son palmarès pèse trois titres en ATP 250 (Chengdu 2016, Marseille et Moscou 2018) et un en Masters 1000 (Rolex Paris Masters 2018). Avec Marco Cecchinato (2/2) il est le seul membre du Top 20 à avoir un ratio de 100% en finales.

Un vainqueur hors Top 15

18 - Positionné à la 18e place mondiale lundi dernier, Karen Khachanov est devenu le joueur le plus mal classé à remporter le Rolex Paris Masters depuis Tomas Berdych, 50e mondial lors de son sacre lors de l'édition 2005 face à Ivan Ljubicic. L'an dernier, Jack Sock (16e) avait également remporté le tournoi en étant classé hors du Top 15.

Karen Khachanov lors du Rolex Paris Masters
0
0