Corentin Moutet n’a pas laissé passer sa chance. Le jeune Français, repêché des qualifications après le forfait de Richard Gasquet, a parfaitement assuré la relève mardi en ouverture de programme sur le court central de Paris-Bercy. Il a réalisé une belle performance en venant à bout de Dusan Lajovic, 34e joueur mondial, en trois sets (6-4, 1-6, 6-3) et 1h43 de jeu. Au 2e tour, le défi s’annonce immense puisqu’un autre Serbe l’attend, le numéro 1 mondial en personne Novak Djokovic.

La balle de match de Moutet face à Lajovic

Rolex Paris Masters
Sur les nerfs, Moutet renverse Caruso
02/11/2020 À 14:20

C’est un début de tournoi décidément idyllique pour les Bleus. Grâce à Corentin Moutet, ils sont désormais désormais reçus cinq sur cinq. Dans son duel face à Dusan Lajovic, qui ressemblait sur le papier à une affiche de spécialistes de la terre battue, le gaucher tricolore s’est battu comme un lion. Plutôt en difficulté sur sa mise en jeu en début de match, il a profité de sa première occasion pour breaker à 3 jeux partout, trouvant beaucoup de longueur à la relance. Il a ensuite su conserver son avantage pour virer en tête.

Simon, la tuile

Moutet a ensuite subi le contrecoup de ce bel effort, encaissant cinq jeux d’affilée dans le deuxième set, rapidement abandonné à son adversaire (6-4, 1-6). Pourtant adepte des longs échanges, le Français a su adapter son jeu à l’indoor, se montrant très agressif et comptant pas moins de 18 coups droits gagnants à son actif. C’est d’ailleurs plutôt dans la filière courte qu’il a dominé son adversaire. Retrouvant toute sa concentration et son intensité dans le dernier acte, il a fait le dos rond pour porter l’estocade à 4-3, suivant un scénario assez semblable à celui de la première manche. Il s’est ainsi offert le droit d’être l’acteur d’une belle fête mercredi face à l’un des monstres du circuit.

Pour Gilles Simon, l'aventure a malheureusement très vite pris fin. Opposé à Denis Shapovalov, le natif de Nice n'est resté que 23 minutes sur le court, le temps de disputer quatre jeux (2-2, ab.) avant de s'arrêter brusquement en pleine course. Il s'est alors tenu la cuisse gauche, affichant une grimace qui ne trompait pas et a dû renoncer alors que le duel s'engageait sur des bases prometteuses. C'est le premier Bleu éliminé dans le tournoi.

Après son abandon, Simon a expliqué avoir ressenti deux décharges consécutives sur deux reprises d'appuis, probablement au niveau de l'adducteur. "Une fois assis sur ma chaise, le kiné me conseille d’arrêter tout de suite. Et si je reprends le jeu et que je me fais une déchirure de 10 centimètres et que j’en ai pour six mois, j’ai l’air malin… C’était la semaine de trop, je le sentais", a-t-il ajouté.

Gilles Simon abandonne à Bercy

Crédit: Eurosport

US Open
Surclassé, Moutet prend la porte
05/09/2020 À 21:52
Tennis
Comment débrancher ? Clément partage son vécu à Moutet
31/03/2020 À 16:56