Eurosport

Moutet : "Djokovic ? Je ne l'ai pas vu jouer mille fois"

Moutet : "Djokovic ? Je ne l'ai pas vu jouer mille fois"

Le 29/10/2019 à 17:51Mis à jour Le 30/10/2019 à 10:03

MASTERS PARIS-BERCY - Tout heureux de se retrouver au 2e tour du tournoi parisien après avoir perdu en qualifications, Corentin Moutet a savouré mardi son passage sur le court central et sa victoire sur Dusan Lajovic (6-4, 1-6, 6-3). La suite s’annonce nettement plus corsée contre le numéro 1 mondial Novak Djokovic, mais le Français compte bien aborder le match sans complexes.

En l’espace de deux jours, la face de son tournoi a totalement changé. Sorti au 2e tour des qualifications par Jérémy Chardy au terme d’un match houleux dimanche, Corentin Moutet a pleinement profité des projecteurs du court central mardi pour s’offrir son premier succès en Masters 1000. Décidément en réussite à Paris - il avait atteint le 3e tour à Roland-Garros voici quelques mois -, le jeune gaucher aura l’honneur de défier le numéro 1 mondial mercredi et a bien l’intention d’en profiter.

Dans l’expectative jusqu’au forfait de Richard Gasquet, Corentin Moutet a vu son destin cette semaine basculer en quelques heures. "J’étais troisième sur la liste des repêchés potentiels, je me suis dit que j’étais toujours en course jusqu’à mercredi. J’étais déjà super content d’être sur le terrain parce que j’avais perdu en qualifications. J’ai essayé de faire le maximum pour me remobiliser pour le tournoi et je suis heureux de m’en être sorti et de continuer", a-t-il expliqué.

" Djokovic ne m'impressionne pas, mais j'ai beaucoup de respect pour lui"

Dans un état d’esprit positif, le Français a profité à fond de l’occasion, qui plus est sur le court central, une grande première pour lui. Cette expérience pourrait d’ailleurs bien l’aider pour le rendez-vous majuscule à venir. "C’est important, déjà rien que pour appréhender la surface. Je ne m’attendais pas à y être aujourd’hui. J’étais surpris, super excité de pouvoir jouer sur ce court où j’ai été spectateur. C’était vraiment super. Mercredi, je pense qu’il y aura encore plus de public, et il ne sera pas forcément entièrement derrière moi ", s’est-il réjoui.

Car Moutet le sait, mercredi, Novak Djokovic, quadruple vainqueur du tournoi, se dressera de l’autre côté du filet. Il ne veut pourtant pas s’en faire une montagne, affichant une insouciance certes un peu désarmante. "Je ne l’ai pas vu jouer mille fois. Je ne regarde pas beaucoup le tennis, je vais le faire ce soir pour m’informer. Je ne suis pas vraiment impressionné par lui, ou par les autres joueurs. Mais j’ai beaucoup de respect pour sa carrière parce qu’il est numéro 1 depuis longtemps et qu’il a réussi à se faire sa place à côté de Rafael Nadal et Roger Federer."

L’analyse et la prise de distance sont surprenantes, mais elles sont caractéristiques d’un joueur au tempérament volcanique qui n’a plus d’entraîneur attitré depuis la fin de sa collaboration avec Emmanuel Planque il y a plus d’un mois. Si la situation ne lui convient pas, elle pourrait avoir des effets bénéfiques à court terme. En tout cas, pas question de se présenter sur le court en victime expiatoire. "Djokovic est très constant. Quand il s’aligne sur un tournoi, il le gagne souvent. Je vais essayer de surpasser ça et d’être meilleur que lui." Dont acte.

Vidéo - "Pour dire cela avant d'affronter Djokovic, Moutet est sacrément culotté"

04:46
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0