Roger Federer a retrouvé le sourire. Et plutôt deux fois qu'une. Actuellement en pleine préparation pour son retour sur les courts lors du prochain Open d'Australie (dont la date officielle n'est pas encore connue), le Bâlois a officialisé la fin d'un long contentieux qui l'opposait à son ancien équipementier "Nike". Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux mardi, il a ainsi montré de nouvelles casquettes portant son fameux logo "RF", preuve qu'il en a désormais récupéré la propriété. Homme d'affaires avisé, il en a donc fait la promotion auprès de ses fans qui peuvent désormais les commander.

Depuis qu'il a changé d'équipementier de manière retentissante - abandonnant Nike pour Uniqlo - à l'été 2018, Federer ne pouvait plus afficher en compétition le sigle puisqu'il l'avait co-créé avec la marque à la virgule. Après une longue procédure juridique, il fera peau neuve, pour ainsi dire, en 2021. Après avoir signé un contrat estimé à 300 millions de dollars sur 10 ans avec Uniqlo, c'est un nouveau coup de maître marketing pour le Suisse.

Open d'Australie
Surréaliste Tsonga, prodigieux Federer, miraculeux Becker : Le Top 50 de l'Open d'Australie (20-11)
IL Y A 3 HEURES
Tennis
Clément: "Ce qui m'a le plus tendu dans cette finale face à Agassi, c'est le discours d'après-match"
IL Y A 3 HEURES
Tennis
Après presque un an sans jouer, Pouille s'incline en Challenger
IL Y A 8 HEURES