Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Dominic Thiem s'est approprié le dicton à sa façon. Affirmant avoir de "grands objectifs" pour la saison prochaine sur son site officiel, l'Autrichien en a profité pour dévoiler son intention de s'aligner lors des prochains Jeux Olympiques à Tokyo (23 juillet-8 août 2021). La décision n'aurait rien de remarquable - tous les cadors du circuit devraient s'y retrouver - si elle ne constituait pas un revirement. En 2019, l'intéressé avait signé un contrat avec le tournoi autrichien de Kitzbühel qui l'engageait à prendre part aux deux éditions suivantes (2019 et 2020), tirant un trait de fait sur le tournoi olympique japonais.

Tokyo 2020
Les JO de Paris, "un rêve" pour Nadal
27/12/2019 À 08:26

Thiem avait à l'époque encore déclaré avoir encore le temps et qu'il participerait à ceux de Paris 2024. Mais le coronavirus est passé par là, bouleversant le calendrier sportif mondial et entraînant le report d'un an des Jeux de Tokyo. Plus tenu par une quelconque obligation contractuelle, le numéro 3 mondial s'est donc repenché sur la question. Si la place de l'épreuve olympique dans la carrière d'un tennisman est bien moins importante que celle d'un tournoi du Grand Chelem, les cadors actuels du circuit lui ont accordé plus d'attention.

Massu m'a raconté les merveilleuses émotions qu'il a vécues

Et l'entraîneur chilien de Thiem, Nicolas Massu, titré en simple et en double (avec Fernando Gonzalez) à Athènes, a joué un rôle important pour convaincre son poulain. "Je suis impatient de me battre pour une médaille. En 2004, mon coach en a gagné deux en or, il m'a raconté les merveilleuses émotions qu'il a vécues. Je veux les ressentir moi-même à mon tour. Pour un athlète, l'atmosphère des Jeux doit être une expérience, je veux m'en imprégner totalement", a indiqué l'Autrichien.

Mais pour l'heure, place aux vacances pour Thiem qui a fait aussi part de son besoin de déconnecter chez lui en Autriche pendant une dizaine de jours. Il aura ensuite tout le temps de bien se préparer pour une saison 2021 dont le coup d'envoi est encore incertain.

Maître tacticien, maître de ses nerfs : Comment Medvedev a renversé Thiem

Tokyo 2020
Pas emballée, Bertens n'est pas sûre de jouer les Jeux Olympiques
27/11/2019 À 13:10
Tokyo 2020
Son rêve olympique le fait toujours vibrer : Federer sera à Tokyo
14/10/2019 À 12:48