AFP

US Open : Jo-Wilfried Tsonga a abandonné contre Novak Djokovic en quart de finale

Touché au genou, Tsonga a été contraint à l'abandon contre Djokovic

Le 07/09/2016 à 05:47Mis à jour Le 07/09/2016 à 12:44

US OPEN - Jo-Wilfried Tsonga n'a pas pu défendre convenablement ses chances en quart de finale contre Novak Djokovic. Dans la nuit de mardi à mercredi, le Français a été contraint d'abandonner au début de la troisième manche après avoir perdu les deux premières (6-3, 6-2, ab.). Le Serbe défiera donc Gaël Monfils pour une place en finale du tournoi.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Il n'y aura pas de demi-finale 100% française à l'US Open. Un peu plus de 48 heures après l'exploit réalisé par Lucas Pouille contre Rafael Nadal au tour précédent, Jo-Wilfried Tsonga n'a pu imiter son compatriote lors du quart de finale qui l'opposait à Novak Djokovic. Dans la nuit de mardi à mercredi, le numéro un tricolore a été contraint d'abandonner au début du troisième set à cause d'une douleur au genou gauche. Il était alors mené deux manches à rien (6-3, 6-2).

Pour la dixième année consécutive, le Serbe atteint donc les demi-finales du Grand Chelem américain. Mais lors de cette édition, le tenant du titre n'a eu besoin de disputer que deux matches dans leur intégralité pour parvenir jusqu'à ce stade de la compétition, lui qui a bénéficié tout au long de son parcours des abandons de Jiri Vesely (2e tour), Mikhail Youzhny (3e tour) et donc, de Jo-Wilfried Tsonga. En dix jours, depuis la fin de son premier tour le 29 août jusqu'au début de sa demi-finale qui l'opposera à Gaël Monfils, vendredi, Novak Djokovic n'aura donc joué que 3h49 et disputé que 5 petits sets. Trois forfaits dans le parcours d'un seul joueur masculin, c'est une première dans un Grand Chelem depuis 1968 et le début de l'ère Open.

Vidéo - Avant sa blessure, Tsonga avait assisté impuissant au show Djokovic

02:11

Avant sa blessure, Tsonga était loin du compte

Pour Jo-Wilfried Tsonga, les choses se sont envenimées lors du premier point de la deuxième manche. La douleur qu'il a alors ressentie l'a obligé à faire appel au kiné peu avant qu'il ne concède le set (6-2). Et à jeter l'éponge dans la foulée. Mais cette blessure n'a pas à proprement parler stoppé les chances de victoire du Français, qui n'avait pas montré jusque-là qu'il avait les capacités pour battre l'ogre serbe.

Lors du premier set (6-3), Jo-Wilfried Tsonga a ainsi accumulé les erreurs, commettant pas moins de 19 fautes directes et réalisant surtout 4 doubles fautes. Une statistique symptomatique des maux du 11e mondial, en grande difficulté sur son service durant l'intégralité de la partie. Le Serbe n'a pas eu à forcer son talent mais s'est contenté de profiter des erreurs de son adversaire. Il a ensuite enfoncé le clou en continuant sur sa lancée.

Novak Djokovic, qui n'a plus perdu en quart de finale à l'US Open depuis 2006 et une défaite contre Lleyton Hewitt, essaiera vendredi de rallier pour la 7e fois la finale du tournoi new-yorkais. S'il l'on se fie à l'historique des confrontations contre Gaël Monfils, il a à l'évidence de grandes chances d'y parvenir. Le numéro un mondial n'a jamais été battu par le joueur français et reste ainsi sur un cinglant 12-0 contre lui.

Novak Djokovic, lors de son quart de finale de l'US Open contre Jo-Wilfried Tsonga.

Novak Djokovic, lors de son quart de finale de l'US Open contre Jo-Wilfried Tsonga.AFP

0
0