Reuters

Clijsters, retour gagnant

Clijsters, retour gagnant
Par AFP

Le 14/09/2009 à 07:45Mis à jour

Revenue à la compétition le mois dernier après deux ans de retraite, la Belge Kim Clijsters a remporté l'US Open en battant en finale la Danoise Caroline Wozniacki (N.9), 7-5, 6-3, dimanche à New York. C'est son deuxième succès en Grand Chelem.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Elle est la première maman à remporter un tournoi du Grand Chelem depuis l'Australienne Evonne Cawley-Goolagong à Wimbledon en 1980 et seulement la troisième joueuse de l'histoire à accomplir cette performance. La Belge devient aussi la première joueuse invitée à remporter l'US Open.

Auparavant, aucune joueuse n'appartenant pas au Top 10 mondial n'avait remporté le tournoi new yorkais. Clijsters n'a pas de classement WTA car elle n'a pas encore joué assez de tournois en 2009 (Cincinnati et Toronto avant l'US Open). "Je n'ai pas de mots pour décrire ce qui m'arrive", a-t-elle dit lors de la remise du trophée, ajoutant en riant : "Je suis bien contente d'avoir défendu mon titre de 2005 (elle n'avait plus joué l'US Open depuis cette date)".

Clijsters est plutôt mal entrée dans le match, pas assez précise, mais elle s'est ressaisie en fin de premier set en sauvant deux balles de break pour Wozniacki à 5-5 pour remporter le jeu puis prendre le service adverse et s'adjuger le set. La deuxième manche, sans suspense, a été expédiée en 37 minutes. Après le smash rageur qui lui a donné la victoire finale, la Flamande s'est écroulée à genoux sur le court avant d'écraser quelques larmes et de monter dans les tribunes rejoindre son clan, notamment son mari Brian Lynch, ancien basketteur professionnel.

Pendant ce temps, sa petite Jada, 18 mois, observait la scène depuis une loge, sa tétine dans la bouche, surveillée par sa nounou et montrant du doigt sa maman sur l'écran géant. La petite blondinette est ensuite venue sur le court poser pour les photographes avec sa mère et le trophée.

0
0