Eurosport

Sharapova a soif de revanche

Sharapova a soif de revanche
Par Eurosport

Le 07/09/2012 à 12:58Mis à jour Le 07/09/2012 à 22:34

Finaliste malheureuse de l'Open d'Australie, Maria Sharapova retrouve Victoria Azarenka, son bourreau de Melbourne, en demi-finale de l'US Open. Si la Russe ne part pas favorite, elle sait qu'elle a une carte à jouer.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Maria Sharapova veut tourner la page... Battue par Victoria Azarenka à Melbourne au début de l'année, la numéro trois mondiale n'a toujours pas digéré sa défaite. "Elle m'a battue assez facilement en Australie (6-3, 6-0 en finale, NDLR) et j'adorerais prendre une revanche en Grand Chelem", a-t-elle déclaré. Un défi de taille certes, mais qui ne la tétanise pas plus que ça. Car la Russe a l'expérience qui parle pour elle. L'ex-numéro un mondiale cette saison n'est pas du genre à rendre les armes si facilement et compte bien mettre à mal l'hégémonie de l'actuelle leader du classement WTA. Et pour la première fois depuis bien longtemps, la Sibérienne rentrera sur le court Arthur-Ashe avec le statut d'outsider (vers 19h45, heure française). Histoire d'enlever toute pression.

Jusqu'ici, la lauréate de Roland-Garros a bénéficié d'un tableau plus favorable. Avant ses confrontations face à Nadia Petrova (6-1, 4-6, 6-4) et Marion Bartoli (3-6, 6-3, 6-4), elle n'avait concédé aucun set. Autant dire une partie de plaisir. De son côté, Victoria Azarenka n'avait laissé filer que dix jeux en quatre matches. Mais cela, c'était avant son quart de finale épique face à la tenante du titre, Samantha Stosur. "Les gens l'attendaient depuis quelques années déjà mais là elle joue du très grand tennis", a reconnu Maria Sharapova.

Azarenka : "Je veux ce titre"

Car Victoria Azarenka réalise bel et bien un été magnifique. Huitième de finaliste à Roland-Garros, demi-finaliste à Wimbledon et médaillée de bronze aux Jeux Olympiques, la Bélarusse ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. "Ce sera ma première demi-finale à l'US Open, je ne compte pas m'arrêter là, je veux ce titre", a-t-elle martelé, elle qui est assurée de rester, et ce quoiqu'il arrive, N.1 mondiale à la fin du tournoi.

Avantage donc à la tête de série N.1, qui a remporté ses deux dernières sorties sur dur cette année face à Sharapova (Open d'Australie, Indian Wells). Mais Azarenka reste sur ses gardes. "Maria est l'une de ces joueuses qui donnera tout ce qu'elle a et ce quel que soit le score, a ajouté Azarenka. Elle est toujours en lutte et elle est vraiment forte mentalement. Ça va être un match difficile. A quoi d'autre vous attendez-vous en demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem ?" Une affiche équilibrée qui promet déjà beaucoup.

0
0