AFP

Andy Murray bat Nick Kyrgios et se qualifie pour le deuxième tour de l'US Open

Comme d'habitude, Murray a dompté Kyrgios

Le 02/09/2015 à 07:45Mis à jour Le 02/09/2015 à 09:04

US OPEN - Poussé dans un quatrième set, Andy Murray s'est qualifié pour le deuxième tour face à Nick Kyrgios (7-5, 6-3, 4-6, 6-1). C'est la troisième fois de l'année qu'il élimine l'Australien en Grand Chelem.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Décidément, Nick Kyrgios réussit bien à Andy Murray. Pour la troisième fois cette année, l'Australien a subi la loi du Britannique en Grand Chelem. Après l’avoir stoppé à l'Open d'Australie et à Roland-Garros, Murray a mis fin au parcours de Kyrgios dès le premier tour de l'US Open (7-5, 6-3, 4-6, 6-1) en 2h43. Dans cette première grosse affiche du tournoi, entre le numéro 3 mondial et un des plus gros espoirs du tennis, Murray n'a pas eu la vie facile. Mais la perte du troisième set est restée un incident sans conséquences et c'est bien lui qui affrontera Adrian Mannarino au 2e tour.

Les premiers tours des levées du Grand Chelem font depuis longtemps figure de formalité pour Murray, qui n'a plus perdu à ce stade de la compétition depuis l'Open d'Australie 2008. Mais face à Kyrgios, le Britannique a rencontré un peu plus d'adversité. Mais Kyrgios reste… Kyrgios. Entre ses coups de génie et ses coups de colère, l’Australien a encore une fois alterné l’excellent et le désastreux. A son actif face à Murray : une petite fausse sieste au changement de côté, un coup entre les jambes ou encore un énervement contre le public.

Mannarino au deuxième tour

Il a pourtant été le premier à ravir le service de son adversaire pour prendre les commandes du premier set. Mais trop inconstant, il a laissé Murray revenir dans le match. Le numéro 3 mondial a recollé au score avant de breaker son adversaire au meilleur moment (7-5). Le tout récent vainqueur du Masters 1000 de Montreal a déroulé dans la deuxième manche avant de se compliquer la tâche lors de la troisième. Kyrgios, plus efficace sur ses tentatives de break (2/5 remportées contre 0/7 dans le 2e), s’est offert un retour dans le match.

Mais en perdant sa mise en jeu dès le début de la quatrième manche, il s’est retrouvé dans une impasse. L'affaire a été définitivement pliée quand Nick Kyrgios a offert un double break à son adversaire sur une double faute bien mal venue. Pour Andy Murray désormais, c’est Adrien Mannarino qui se dresse sur son chemin. Le Français a battu Konstantin Kravchuk (7-6, 6-4, 6-1) et devra faire face à un immense défi avec le Britannique.

0
0