AFP

Battue par Roberta Vinci (6-3, 5-7, 6-4), Kristina Mladenovic quitte New York en quart de finale

Mladenovic voit son rêve lui passer sous le nez

Le 08/09/2015 à 20:55Mis à jour Le 09/09/2015 à 00:01

US OPEN 2015 - Le joli parcours de Kristina Mladenovic à New York s'est arrêté en quart de finale mardi. La Française a été battue par Roberta Vinci (6-3, 5-7, 6-4). Et par elle-même.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Ce mardi 8 septembre ne restera pas comme un excellent souvenir pour Kristina Mladenovic. La Française, qui disputait son premier quart de finale en Grand Chelem sur le court Arthur-Ashe de l'US Open, a vu son parcours s'arrêter net face à l'Italienne Roberta Vinci. Une défaite amère pour la 40e mondiale, battue en trois manches (6-3, 5-7, 6-4) après 2h32 de jeu, dans un match où la tension et la pression ont été bien plus présentes que tout le reste.

Il est vrai aussi qu'on ne joue pas pour une place en demi-finale de Grand Chelem tous les jours. Cet enjeu a été au-dessus de la tête de la Française durant toute cette rencontre où les satisfactions n'ont pas été très nombreuses. A côté de ses 51 coups gagnants, ses 64 fautes directes, soit plus du double de son adversaire (25), 11 doubles fautes et 12 occasions de break ratées l'ont bien plombée, au point de quitter Flushing Meadows avec le sentiment d'être passée à côté d'un sacré coup.

Première demi-finale majeure pour Vinci

D'entrée, Mladenovic a commencé dos au mur avec un break concédé sur sa première mise en jeu. Cette erreur de démarrage a eu l'effet de casser son allant. La perte du premier set, conjuguée avec une cuisse gauche douloureuse après l'accumulation des matches de simple et de double, n'ont rien arrangé à ses affaires.

Pourtant, la Française s'est battue jusqu'au bout. Malgré un début de deuxième manche haché, où les occasions de faire la différence se sont succédé sans réussite, elle est parvenue à pousser son adversaire dans un troisième set, et ce, malgré une première balle de service qui avait de plus en plus de mal à sortir de sa raquette.

A trois jeux partout dans le dernier acte, Vinci s'est montrée la plus réaliste en convertissant la cinquième balle de break que lui offrait son adversaire. Beaucoup plus posée et sans faire de fioritures, l'Italienne de 32 ans a fait parler son expérience en attendant patiemment que son heure arrive. Et c'est avec solidité qu'elle a conclu ce match sur sa mise en jeu pour vivre une grande première : après deux échecs en 2012 et 2013, déjà à l'US Open, la 43e mondiale se hisse en demi-finale d'un tournoi majeur pour la première fois de sa carrière, avec un face-à-face attendu face à une Williams : Serena ou Venus.

De son côté, Mladenovic ne sera donc pas la successeur d'Amélie Mauresmo, dernière Tricolore à avoir atteint ce stade de la compétition à New York en 2006. Il n'empêche que la Française peut sortir la tête haute de ce tournoi : lundi prochain, elle sera la nouvelle numéro un tricolore en atteignant le meilleur classement de sa carrière (27e). Avec aussi le sentiment d'avoir sans doute lancé, à 22 ans, sa carrière solo pour de bon.

0
0