AFP

Finale dames : Cette fois, le poids de la finale est sur Kerber

Cette fois, le poids de la finale est sur Kerber
Par Eurosport

Le 10/09/2016 à 08:50Mis à jour Le 10/09/2016 à 09:01

US OPEN 2016 - Assurée de devenir numéro un mondiale la semaine prochaine, Angelique Kerber va disputer sa troisième finale majeure de la saison. Mais contrairement aux deux premières, où elle avait face à elle Serena Williams, l'Allemande devra cette fois gérer le statut de favorite face à la novice Karolina Pliskova, qui l'a dominée à Cincinnati le mois dernier.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Le contexte

Après la libération, l’euphorie ? Angelique Kerber va vivre un match particulier samedi. Déjà parce qu’une finale de Grand Chelem est un événement rare pour la majorité des joueuses. Ensuite parce l’Allemande aura la pression sur les épaules de future numéro un mondiale. Tout le monde s’attend à ce qu’elle remporte son deuxième titre majeur de la saison pour concrétiser, et quelque part officialiser, son nouveau statut. Rien de mieux pour la tétaniser. A Cincinnati, il y a trois semaines, l’Allemande était complètement passée à côté de la finale face à la Tchèque, alors qu’une victoire lui aurait assuré de monter sur le trône de la WTA.

Mais Kerber semble sûre de son tennis à New York. Elle n’a pas perdu un set, même face à Petra Kvitova, double vainqueur en Grand Chelem, et a réduit à néant les velléités de retour en grâce de Caroline Wozniacki, double finaliste à Flushing ces dernières années. Cette demi-finale arrivait quelques minutes après l’élimination de Serena Williams, qui lui garantissait de reprendre le flambeau au sommet du circuit féminin. Et malgré l’émotion qu’elle a ressentie avant même d’entrer sur le court central, Kerber a eu les épaules pour franchir cette étape et rallier sa première finale à New York, mais surtout la troisième de la saison…

Face à elle, elle aura donc Karolina Pliskova, qui n’en finit plus d’étonner son monde. La Tchèque vit quatre mois exceptionnels à son échelle : de son titre à Nottingham sur gazon à la finale de l’US Open, la Tchèque est en plein rush. Elle a remporté le tournoi de Cincinnati en battant au passage trois joueuses du Top 10 (Kuznetsova, Muguruza et donc Kerber) et a tracé sa route jusqu’en finale de Flushing, alors qu’elle n’avait encore jamais franchi le troisième tour dans un tournoi majeur. A peine pensable il y a encore six mois. En deux matches, elle a éliminé les deux sœurs Williams, Venus en huitièmes et surtout Serena en demie. Ça situe le niveau de la jeune femme de 24 ans. Et son niveau de motivation.

Vidéo - Serena Williams - Karolina Pliskova, les temps forts

02:24

Face - à - face : Avantage Kerber mais...

Ce sera samedi la huitième confrontation entre Angelique Kerber et Karolina Pliskova. Petit avant à l'Allemande, qui mène par quatre victoires à trois. A noter que leurs trois derniers duels étaient, déjà, des finales. Pliskova a remporté la dernière, le mois dernier, à Cincinnati, sur un score sans appel : 6-3, 6-1. Leur seule confrontation en 2016.

Elles ont dit

Angelique Kerber

" Elle a beaucoup de confiance, et ce sera encore plus vrai après avoir battu Serena. Elle m'a battu il y a quelques semaines donc mentalement ce sera dur. Mais je sais comment je jouais à Cincinnati, et je sais ce que je dois changer pour gagner, cette fois."

Karolina Pliskova

" Avant le match contre Serena, j'étais nerveuse, mais une fois sur le court, je me suis sentie très clame. J'espère que ce sera pareil en finale. J'ai battu Angie en finale à Cincinnati, mais elle jouait pour devenir numéro un et elle était nerveuse. Cette fois, elle est déjà numéro un, donc le contexte sera différent, j'en suis certaine. Mais l'avoir battue, et avoir battu Serena ici, me donne énormément de confiance."

3 stats à avoir en tête

6. Karolina Pliskova a déjà remporté autant de matches dans cet US Open (6) que lors de ses trois précédentes participations au tournoi new yorkais (6 également, en 2013, 2014 et 2015).

1993. Pliskova est par ailleurs la première joueuse tchèque à atteindre la finale de l'US Open depuis Helena Sukova, en 1993. Sukova avait perdu et elle s'était inclinée face à... une Allemande. C'était Steffi Graf. La seule Tchèque ou Tchécoslovaque à avoir gagné à New Yoprk est Hana Mandlikova, en 1985.

1997. Angelique Kerber peut devenir la première joueuse à remporter l'Open d'Australie et l'US Open la même année depuis Martina Hingis en 1997. Un tel doublé n'a plus été signé depuis 19 ans chez les dames. Depuis, Serena Williams a pourtant gagné six fois à Melbourne et six autres à New York mais jamais la même saison !

Notre avis

Sur le papier, Angelique Kerber aura la faveur des pronostics. Elle a déjà remporté un titre majeur et ne semble pas en mesure de voir un deuxième titre majeur lui passer sous le nez. Lors des deux premières finales l’ayant opposée à la Tchèque, à Birmingham et Stanford en 2015, Kerber avait déjà pris le meilleur sur cette même adversaire au terme de matches très serrés. Le scénario pourrait bien être similaire, mais entre le tennis percutant de l’Allemande et les variations incessantes de la Tchèque, l’issue de cette finale se jouera sans doute sur des détails. Celle qui fera le plus abstraction de l’enjeu pour lâcher son bras aura fait le plus dur.

Angelique Kerber

Angelique KerberImago

0
0