Getty Images

Maria Sharapova éliminée en huitième de finale par Anastasija Sevastova (5-7, 6-4, 6-2)

Sharapova a rendu les armes
Par Eurosport

Le 03/09/2017 à 22:39Mis à jour Le 04/09/2017 à 00:49

US OPEN 2017 - C'est terminé pour Maria Sharapova. La Russe a subi la loi de la Lettone Anastasija Sevastova en trois manches (5-7, 6-4, 6-2), dimanche, en huitième de finale. Cette dernière jouera son deuxième quart de finale en Grand Chelem face à l'Américaine Sloane Stephens, un an après le premier disputé à Flushing Meadows.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Maria Sharapova va devoir faire ses valises. Logiquement battue en trois manches par Anastasija Sevastova (5-7, 6-4, 6-2), dimanche, en huitièmes de finale, la Russe n'aura pas totalement réussi son pari de repointer le bout de son nez en quarts de finale d'un Grand Chelem. Elle ressortira de cet US Open avec la satisfaction d'avoir enfin pu enchaîner trois succès de rang pour la première fois depuis le mois d'avril. Son retour aux affaires dans un tournoi majeur n'a rien eu d'un échec, mais physiquement elle ne pouvait pas faire mieux.

La Russe a vécu deux rencontres face à Sevastova : elle a d'abord imprimé le tempo et déroulé son tennis avec précision avant de se prendre les pieds dans le tapis. Sa première manche a été le parfait symbole de son inconstance du jour : elle a mené 4-1 en à peine 20 minutes, avant de concéder le debreak et se faire violence pour ne pas sombrer.

Vidéo - Pour s'offrir Sharapova, Sevastova a sorti un match du tonnerre : son succès en vidéo

02:18

Sevastova a pris les pas d'Ostapenko

Son succès lors du premier acte lui a d'ailleurs coûté sur le plan physique. Dérangée par le manque de rythme des balles de Sevastova, qui a brisé le jeu en partant souvent en slice notamment en revers, la Russe a été prise au piège et n'a rien pu faire pour s'en défaire. Breakée d'entrée de deuxième set, elle a fait la course derrière pendant tout le reste de la rencontre. Elle n'a jamais été en mesure de gagner ce huitième de finale où elle aura manqué d'une première balle régulière et fiable.

La qualification de Sevastova pour les quarts de finale n'est pas un coup de tonnerre. Déjà présente à ce stade du tournoi l'année dernière, la tête de série N.16 aime le ciment de Flushing et l'a de nouveau fait savoir à la planète entière. Alternant entre prises de risques et jeu en variation, la joueuse de Liepāja a montré qu'elle avait également des nerfs solides en remportant cette rencontre à sa quatrième balle de match, sans onduler de la toiture. A ce niveau, il n'y a pas de hasard, seulement des actes.

Malgré un gros tempérament à canaliser, la compatriote de Jelena Ostapenko, qui devra combattre face à l'Américaine Sloane Stephens en quarts de finale, a toutes les qualités pour devenir la sensation de cet US Open. Même à 27 ans, il n'est jamais trop tard pour franchir un cap.

Anastasija Sevastova lors de l'US Open 2017

Anastasija Sevastova lors de l'US Open 2017Getty Images

0
0