Getty Images

US Open : Angelique Kerber éliminée en deux sets par Naomi Osaka (6-3, 6-1)

Tenante du titre, Kerber n'a tenu qu'une heure

Le 29/08/2017 à 20:20Mis à jour Le 29/08/2017 à 20:41

US OPEN - Un petit tour et puis s'en va. Comme à Roland-Garros. Angelique Kerber n'a pas tenu plus d'un match à New-York, où elle a été éliminée mardi par Naomi Osaka dès le premier tour (6-3, 6-1). Tenante du titre, l'Allemande a été dépassée par les évènements, du début à la fin de la partie. La Japonaise affrontera Denisa Allertová ou Rebecca Peterson lors du prochain tour.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Rien ne va plus pour Angelique Kerber ! L’Allemande s’est inclinée au premier tour de l’US Open ce mardi face à la 45e joueuse mondiale, Naomi Osaka en deux sets (6-3, 6-1) et 1h04 de jeu. La Japonaise a su imposer son jeu agressif et porté vers l’avant, en profitant de la faiblesse de Kerber, notamment au service. C’est la première fois depuis 2005 qu’une tenante du titre chute au 1er tour à Flushing Meadows. Avec cette défaite, Kerber est assurée de ne plus être dans le top 10 à l’issue du tournoi.

L’année noire se poursuit pour Angelique Kerber. L’Allemande n’aura donc pas dépasser les huitièmes de finale en Grand Chelem cette année. La faute à une Naomi Osaka qui a fait le match parfait. D’entrée de match, la Japonaise a imposé son jeu porté vers l’avant pour étouffer Kerber. C’est pourtant l’Allemande qui s’est procurée la première balle de break à 2-2, sans succès. La suite du match a été à sens unique, Osaka a fait le break à 4-3 avant de conclure sur sa mise en jeu pour basculer en tête.

23 fautes directes pour Kerber

Le deuxième set a été une descente aux enfers pour la tenante du titre. Avec 10 fautes directes (23 au total) et seulement 37% de réussite derrière sa seconde balle, Angelique Kerber a rapidement lâché mentalement, en cédant son service d’entrée. La faute également à une Naomi Osaka en feu qui a sans doute réalisé le meilleur match de sa carrière, ici sur le court Arthur Ashe. Avec 12 coups gagnants pour seulement 5 fautes directes dans le deuxième acte, la Japonaise a marché sur son adversaire. Sur une derrière faute directe de kerber, Osaka a pu exploser de joie, à juste titre.

0
0