Getty Images

US Open : Maria Sharapova qualifiée au 3e tour après sa victoire contre Timea Babos (6-7, 6-4, 6-1)

Sharapova en a bavé

Le 31/08/2017 à 00:39Mis à jour Le 31/08/2017 à 02:02

US OPEN - Tout ne fut pas limpide pour Maria Sharapova mercredi. Mais la Russe s'est qualifiée pour le troisième tour du tournoi en disposant de Timea Babos, 59e joueuse mondiale, en trois sets (6-7, 6-4, 6-1). Après avoir fait forte impression contre Simona Halep à l'occasion de son entrée en lice, l'ancienne numéro un mondiale n'a cette fois pas affiché un niveau de jeu similaire.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Maria Sharapova est toujours en vie. Fortement secouée par Timea Babos sur le Arthur Ashe Stadium, mercredi à New York, la Russe a eu toutes les difficultés du monde à valider son billet pour le 3e tour. Vainqueur de la Hongroise en trois manches (6-7(4), 6-4, 6-1), Sharapova a dû retourner une situation bien compliquée. Il lui a fallu plus de deux heures pour retrouver les seizièmes de finale en Grand chelem pour la première fois depuis l'Open d'Australie 2016, sa dernière participation à un Majeur à ce jour. Elle y affrontera la surprise de cet US Open, l'Américaine Sofia Kenin, 139e mondiale.

Même dans la difficulté, la confirmation de son tonitruant succès face à Simona Halep au premier tour a donc bien eu lieu. Et c'est peut-être ça la meilleure nouvelle pour la Russe, qui a encore vécu un match coupé en deux où elle a constamment été en recherche de sensations. A la différence de lundi soir, elle a cette fois dû faire la course derrière, histoire de tester sa capacité de résistance. C'est la première fois depuis avril et son tournoi de reprise à Stuttgart qu'elle parvient à enchaîner deux victoires. Toutes ses autres tentatives à Madrid, Rome et Stanford s'étaient soldées par des soucis physiques. Cette fois, son corps a tenu bon malgré ce qui a ressemblé à un marathon pour ses standards du moment.

Sharapova a gagné dans l'adversité

Menée une manche à rien par la castagneuse Babos, Sharapova a mis un set et demi à trouver ses réglages et de la continuité dans son jeu. Fébrile derrière son engagement, bien retournée par sa rivale pendant une heure et demie, la 146e mondiale a dû attendre son heure. Elle a surtout énormément donné de points gratuits lors de cette entame (19 fautes directes). Ses débuts piano ont failli lui coûter le match. En plein cœur, du deuxième acte, elle a dû se mobiliser pour sauver deux balles de 4-2. Ce jeu de service interminable de presque dix minutes - à 3-2 Babos - a constitué le déclic pour la vainqueur de l'édition 2006.

Passée cette frayeur, l'ancienne patronne du tennis féminin a donc allumé les moteurs. Et le décollage de la fusée Sharapova a fait trembler les Etats-Unis jusqu'à Cap Canaveral. En passant une salve de coups gagnants, 17 dans ce deuxième acte tendu, la revenante est allée chercher le break dans la foulée (à 3-3), avant de faire sienne la deuxième manche. Bouclé en 28 minutes, le set décisif a lui été à sens unique. Même si la machine n'a pas toujours fonctionné mercredi, Sharapova a réussi son test le plus difficile : celui de gagner dans l'adversité.

Maria Sharapova à l'US Open

Maria Sharapova à l'US OpenGetty Images

0
0