Getty Images

Dominic Thiem, le blocage des huitièmes en Grand Chelem

Les huitièmes de Grand Chelem, un plafond de verre pour Thiem

Le 01/09/2018 à 12:56Mis à jour Le 02/09/2018 à 17:12

US Open 2018 - Dominic Thiem est en huitièmes de finale pour la troisième fois de suite à New York. Mais à ce stade de la compétition, l'Autrichien connaît un blocage en Grand Chelem, où il n'a jamais fait mieux ni à l'US Open, ni en Australie ni à Wimbledon. Seul Roland-Garros, sur sa surface fétiche, lui a souri.

Richard Gasquet aurait-il une mauvaise influence sur Dominic Thiem ? Longtemps bloqué au stade des huitièmes de finale en Grand Chelem, hors Wimbledon, le Français a mis du temps avant de rompre la "malédiction". Il semblerait que Dominic Thiem soit en train de vivre le même problème depuis le début de sa carrière sur le circuit professionnel. Double demi-finaliste à Roland-Garros puis enfin finaliste l'an passé, l'Autrichien réussi très bien à Roland-Garros, sur sa surface favorite. Mais dans les autres tournois du Grand Chelem, le 9e joueur mondial reste inexplicablement bloqué en huitièmes de finale.

Six fois dans sa carrière, le joueur autrichien a eu l'occasion de se hisser en quart de finale ailleurs qu'à Roland-Garros. Il a échoué à chaque fois. Tomas Berdych l'a privé de ce plaisir à l'US Open en 2014 puis à Wimbledon en 2017. Il a chuté à l'Open d'Australie en 2017 contre David Goffin puis face à un "étonnant" Tennys Sandgren cette saison. Enfin, Juan Martin Del Potro a été son bourreau à ce stade de la compétition ces deux dernières années à New York. Une grosse frustration, surtout l'an passé pour Dominic Thiem, qui est passé à un point de la victoire, et d'un quart de finale qui lui aurait permis de contrer ce blocage sans doute un peu mental.

Vidéo - Thiem rame mais s'abonne à la 2e semaine à Flushing

02:03

Les quarts à un point près

Malgré tout, le finaliste malheureux du dernier Roland-Garros est heureux d'être de retour à ce stade de la compétition à l'US Open, surtout après un début de tournoi très compliqué où il a disputé cinq sets face à Steve Johnson puis quatre contre Taylor Fritz. "Pour l'instant je n'ai pas de bonnes expériences ici en huitième mais c'est toujours un plaisir d'arriver à ce stade de la compétition. Je vais donner le meilleur de moi-même pour enfin arriver en quart ici."

S'il veut passer un nouveau palier en Grand Chelem, Dominic Thiem va devoir s'employer pour y arriver. Et pour cause, il va faire face à l'homme en forme du moment en tournoi majeur, Kevin Anderson. Le Sud-Africain reste sur deux finales sur les quatre derniers Grands Chelems, pas une mince affaire au moment de jouer pour se hisser en quart de finale de l'US Open pour la première fois en cinq participations. "Kevin Anderson est l'un des meilleurs. Il sert très fort, est solide en fond de court et en retour. C'est un joueur du top 5 donc ce sera très compliqué." C'est la dernière occasion pour Thiem de mettre fin à ce blocage des huitièmes. Sinon, il faudra attendre 2019 pour recommencer.

Dominic Thiem bei den US Open

Dominic Thiem bei den US OpenImago

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0