Getty Images

Stan Wawrinka balaie Grigor Dimitrov et envoie un message

Wawrinka balaie Dimitrov et envoie un message

Le 27/08/2018 à 20:41Mis à jour Le 28/08/2018 à 04:39

US OPEN 2018 - Comme à Wimbledon il y a deux mois, Stan Wawrinka a dominé Grigor Dimitrov au 1er tour, lundi, à Flushing Meadows. Un match à sens unique, même, puisque le Suisse l'a emporté en trois sets (6-3, 6-2, 7-5). Il confirme son retour au premier plan. Dimitrov, lui, n'en finit plus de décevoir cette saison.

Il a refait le coup. Comme au premier tour de Wimbledon, Stan Wawrinka s'est offert Grigor Dimitrov. A Londres, il s'était imposé en quatre manches. A Flushing Meadows, le Suisse a expédié les affaires courantes en trois sets (6-3, 6-2, 7-5) et 2h24 de jeu pour s'offrir le scalp de la tête de série n°8 et l'un des outsiders du tournoi. Une place que reprend justement "Stan The Man", vainqueur du tournoi en 2016. Au second tour, il sera opposé au Français Ugo Humbert, 20 ans, vainqueur de l'Américain Collin Altamirano.

Les ingrédients étaient réunis pour lancer de la meilleure des manières cet US Open 2018. Une belle affiche sur le court Arthur Ashe entre deux revanchards, l'un pour reprendre le fil de sa carrière perturbée par un genou récalcitrant en 2017, l'autre pour enfin confirmer en Grand Chelem. Finalement, la rencontre a tourné court tant le Suisse s'est montré supérieur au Bulgare. Dans la première manche, Stan Wawrinka a mis son plan de jeu en place et attendu le moment idoine pour réaliser l'unique break de ce set. A 4-3, service à suivre pour Grigor Dimitrov, il a pris la mise en jeu de son adversaire.

Stanislas Wawrinka et Grigor Dimitrov - US Open 2018

Wawrinka n'a pas forcé son talent

D'entrée de deuxième manche, le huitième joueur mondial a concédé le break puis un autre. Les points ont défilé et il a, même, parfois donné l'impression d'en balancer certains comme si la situation était inextricable. Durant l'ensemble de la rencontre, il s'est montré fébrile sur ses jeux de service et a laissé des brèches dans lesquelles Wawrinka s'est engouffré. Quatorze balles de break contre lui, sept doubles fautes, un faiblard 42% de points remportés derrière sa seconde balle, au total, sur ses mises en jeu, il aura remporté cinquante-quatre points contre soixante-et-onze pour le Suisse. Dimitrov aura tout de même fait illusion dans la dernière manche en resserrant un peu le jeu.

Il s'est même retrouvé en position de disputer un quatrième set en menant 5-3 avec service à suivre. Mais là encore, la fébrilité l'a gagné et face à un triple vainqueur de Grand Chelem, ça ne pardonne pas. Même quand ce dernier n'a pas spécialement forcé son talent pour gagner (30 coups gagnants, 37 fautes directes). Il y a moins d'un an, Dimitrov avait distillé quelques promesses en remportant le Masters de Londres. "Baby Fed' devait devenir un homme. Mais la cuvée 2018 aura finalement été une déception en Grand Chelem. Un quart de finale à l'Open d'Australie, un troisième tour à Roland-Garros puis deux premiers tours, à Wimbledon et donc à l'US Open... Il quitte par la petite porte cette année en Majeurs et n'a toujours pas confirmé les espoirs placés en lui. Encore une fois.

Stanislas Wawrinka - US Open 2018
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0