Getty Images

Thiem passe enfin le cap, et avec la manière

Thiem passe enfin le cap, et avec la manière

Le 02/09/2018 à 19:50Mis à jour Le 02/09/2018 à 23:34

US OPEN 2018 - Battu à trois reprises en huitièmes de finale à New York ces quatre dernières années, Dominic Thiem sera cette fois au rendez-vous des quarts. L'Autrichien, très convaincant dimanche sur le Louis-Armstrong, a dominé en trois sets (7-5, 6-2, 7-6) le Sud-Africain Kevin Anderson, finaliste l'an passé. Thiem retrouvera Rafael Nadal pour une place dans le dernier carré.

A la veille de son 25e anniversaire, Dominic Thiem s'est offert un petit cadeau d'anniversaire juste avant l'heure : il va enfin disputer son premier quart de finale de Grand Chelem ailleurs qu'à Roland-Garros. Ce dimanche, l'Autrichien a tranquillement géré les affaires courantes face à Kevin Anderson en trois manches (7-5, 6-2, 7-6(2)) et 2h36 de jeu sur le court Louis-Armstrong. La tête de série numéro 9 du tournoi a maîtrisé le dernier finaliste à Flushing Meadows et affrontera mardi Rafael Nadal.

Incapable de disputer un quart de finale en Grand Chelem ailleurs qu'à Roland-Garros, et en affichant un bilan défavorable contre Kevin Anderson (1 victoire pour 6 défaites), Dominic Thiem n'abordait pas spécialement cette rencontre dans les meilleures conditions. Pourtant, il n'a jamais tremblé face à un adversaire qui a disputé deux des quatre dernières finales d'un Majeur. La première manche a longtemps été indécise et il a fallu attendre le onzième jeu pour que Thiem ne se procure les toutes premières balles de break. Sur la troisième, il a pris le service du Sud-africain avant de faire tomber le premier set dans sa besace (7-5).

Aucune balle de break concédée par Thiem

Déboussolé, Anderson a réalisé une entame de deuxième set catastrophique. Il a perdu les sept premiers points et a concédé un break blanc. Thiem s'est donc logiquement échappé pour s'adjuger cette manche (6-2). Avec la qualité de son service (82% de points remportés derrière sa première balle, 88% derrière sa seconde), il a déroulé et n'a jamais été réellement mis en danger. C'est simple : le 9e joueur mondial n'a pas eu la moindre balle de break contre lui sur l'ensemble de ce huitième de finale. Le protégé de Günter Bresnik a trouvé les bonnes zones, ce qui lui a permis de claquer ses 42 coups gagnants (pour seulement 13 fautes directes).

Anderson a ensuite un peu sorti la tête de l'eau dans la dernière manche en resserrant le jeu même s'il a paru touché à la cuisse gauche. Il a réussi à emmener Thiem jusqu'au tie-break mais le jeu décisif a finalement reflété la physionomie du match avec un score net et sans bavure (7-2). Voilà donc l'Autrichien au rendez-vous des quarts de finale à New York après avoir remporté sa première victoire contre un membre du top 5 sur dur. De quoi gonfler son capital confiance. Suffisamment pour espérer faire tomber Rafael Nadal, numéro 1 mondial et tenant du titre, qui lui a infligé deux corrections à Roland-Garros pour briser ses rêves en Grand Chelem ?

Dominic Thiem (US Open)

Dominic Thiem (US Open)Getty Images

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0