Getty Images

Un an après l'accident Millman, Federer passe au révélateur Goffin

Un an après l'accident Millman, Federer passe au révélateur Goffin

Le 01/09/2019 à 01:06Mis à jour Le 01/09/2019 à 08:51

US OPEN – Après un début de tournoi un peu erratique puis un 3e tour en forme de démonstration, Roger Federer entre dans le vif du sujet dimanche face à David Goffin en huitième de finale. Si le Suisse est logiquement favori, il devra confirmer sa montée en puissance pour espérer voir plus loin, car son adversaire, finaliste à Cincinnati, est l’un des hommes en forme du moment.

Le contexte

La deuxième semaine pointe le bout de son nez, et pour la 18e fois d’affilée, Roger Federer est au rendez-vous des huitièmes de finale à Flushing Meadows. Pour l’homme aux 20 titres du Grand Chelem, arriver à ce stade de la compétition relève donc de l’habitude et l’intéressé vise évidemment beaucoup plus loin. Mais l’an passé, à la surprise générale, il s’était arrêté là, cédant sous l’effet conjugué des coups de John Millman et de l’étouffante chaleur humide d’une des rares night sessions douloureuses pour lui à New York.

Arrivé bien "plus en forme" selon lui que les années précédentes – il avait baissé pavillon en quart en 2017, touché au dos, et n’avait pas joué en 2016 à cause de son genou –, Federer peut tirer aussi une belle confiance de ses résultats cette saison : il compte trois titres (Dubaï, Miami et Halle), une finale à Wimbledon, une demi-finale à Roland-Garros, 42 victoires et 6 petites défaites en 2019. Le tennis du Bâlois est donc bien en place et sa condition physique semble optimale pour ses 38 ans, ce qui n’a pas empêché les doutes d’accompagner ses premiers tours. S’est-il remis de sa défaite cruelle en finale au All England Club ? A-t-il manqué de matchs et de victoires à cause de son échec rapide à Cincinnati contre Andrey Rublev en préparation ? Ses débuts de partie pour le moins empruntés face au qualifié indien Sumit Nagal et Damir Dzumhur ont soulevé bien des questions.

Federer s’est néanmoins rassuré contre Daniel Evans au 3e tour, délivrant une partition dont il a le secret. Mais face à David Goffin, le combat promet d’être plus intense et incertain. Remonté à la 15e place mondiale, le Belge a repris confiance depuis quelques mois. Intéressant face à Rafael Nadal à Roland-Garros – il avait été le seul avec Dominic Thiem à prendre un set au Majorquin –, il a réalisé une belle saison sur gazon, cédant en finale à Halle contre le maître des lieux… Roger Federer, avant de baisser pavillon en quarts de finale à Wimbledon contre Novak Djokovic.

L’été américain n’a pas cassé sa dynamique : il a même enregistré sa première finale en Masters 1000 à Cincinnati, battu par Daniil Medvedev. Fort de ces résultats, Goffin n’a cédé qu’un set, au 1er tour contre Corentin Moutet, avant ce choc face à Federer. S’il a bataillé pendant plus de trois heures contre Pablo Carreño Busta, il s’est montré impressionnant dans la gestion des moments importants, sortant notamment vainqueur 11 points à 9 d’un tie-break au couteau dans le deuxième set. Tous les voyants sont donc au vert pour lui avant de se mesurer au numéro 3 mondial.

Roger Federer lors de l'US Open 2019

Roger Federer lors de l'US Open 2019Getty Images

Le face-à-face : 8-1

Il n'y a pas photo entre les deux hommes au niveau des confrontations directes : avantage presque exclusif pour Roger Federer qui mène 8 succès à 1. Le seul succès de Goffin face au Suisse remonte à la demi-finale du Masters fin 2017.

Leur parcours

Roger Federer

1er tour : bat Sumit Nagal (4-6, 6-1, 6-2, 6-4)
2e tour : bat Damir Dzumhur (3-6, 6-2, 6-3, 6-4)
3e tour : bat Daniel Evans (6-2, 6-2, 6-1)

Vidéo - 48 coups gagnants et une magie retrouvée : Federer était en mode plus que parfait

02:59

David Goffin

1er tour : bat Corentin Moutet (6-3, 3-6, 6-4, 6-0)
2e tour : bat Grégoire Barrère (6-2, 6-2, 6-2)
3e tour : bat Pablo Carreño Busta (7-6, 7-6, 7-5)

Vidéo - Goffin, c'est du sérieux : le résumé de sa victoire face à Carreno Busta

03:03

Trois chiffres à avoir en tête

13. Roger Federer est en quête d'une treizième qualification en quarts de finale de l'US Open.

5. Roger s'est incliné en huitième de finale de l'US Open à cinq reprises en 19 participations. Ses bourreaux : Andre Agassi (2001), Max Mirnyi (2002), David Nalbandian (2003), Tommy Robredo (2013), 2018 (John Millman).

0. David Goffin n'a jamais franchi le cap des huitièmes de finale à l'US Open. Il a tenté deux fois sa chance en 2017 (défaite contre Andrey Rublev) et en 2018 (défaite face à Marin Cilic). Il a franchi le cap du 4e tour dans les trois autres Grands Chelems : Open d'Australie (2017), Roland-Garros (2016) et Wimbledon (2019).

Ils ont dit

Roger Federer

" Au fur et à mesure contre Evans, je me suis senti de plus en plus à l’aise et très en confiance. Ça m’a fait du bien après les deux premiers matchs. Goffin joue vraiment bien en ce moment. Je m’attends à ce que ce soit plus dur."

David Goffin

" Mon service m’a bien aidé pour avoir quelques points gratuits contre Pablo Carreño Busta, un joueur qui a été 10e mondial et qui ne donne rien. Je crois que je joue mon meilleur tennis en ce moment. J’espère que ça va durer et que je vais continuer à progresser."

Notre avis

Comme face à la plupart des joueurs du circuit, Roger Federer détient les clés de la partie. Sur le plan technique, le Suisse a plus d’armes que David Goffin : il sert mieux, son coup droit est plus percutant et sa volée n’a que peu d’équivalent. Quand il est bien luné, il peut même rivaliser dans la diagonale revers avec le Belge grâce à ses changements de rythme et l’alternance entre les slices et les frappes recouvertes. Le bilan des duels entre les deux hommes ne trompe pas et le Bâlois est d’ailleurs toujours invaincu en Grand Chelem face au 15e joueur mondial.

Federer n’a toutefois pas caché que la lenteur de la surface le frustrait, l’estimant comparable à celle du Masters. Or, c’est à Londres que Goffin a arraché sa seule victoire face au numéro 3 mondial voici deux ans. Grâce à ses qualités de contreur, le Belge a bien des arguments quand les échanges s’allongent. Rapide, il n’est jamais aussi dangereux que quand la cadence s’installe et son revers long de ligne peut faire des ravages. Plus très loin de son niveau de fin 2017, il a retrouvé confiance en son service, frappant pas moins de 17 aces au tour précédent, une statistique assez impressionnante compte tenu de sa taille. Federer ne pourra vraisemblablement pas se permettre le démarrage diesel de ses deux premiers matchs. Mais s’il confirme son regain de forme, le Suisse devrait faire des dégâts sur la seconde balle adverse, ce qui pourrait être la clé de la partie.

Notre pronostic : Federer en 4 sets.

Roger Federer lors de l'US Open 2019
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0