Eurosport

Wang met Barty au tapis

Wang met Barty au tapis
Par Eurosport

Le 01/09/2019 à 18:33Mis à jour Le 01/09/2019 à 22:41

US OPEN - La n°2 mondiale Ashleigh Barty a été éliminée par la Chinoise Qiang Wang dimanche, en huitième de finale de l'US Open (6-2, 6-4). Fantomatique dans le premier set, l'Australienne n'a toujours pas franchi les huitièmes à New York. Pour son premier quart de finale en Grand Chelem, la Chinoise, tête de série n°18, affrontera Serena Williams, tombeuse de Petra Martic (6-3, 6-4).

Ashleigh Barty ne vole plus comme du côté de la Porte d’Auteuil. La numéro 2 mondiale est passée totalement à côté de son sujet dimanche face à la Chinoise Qiang Wang sur le court Louis-Armstrong en ouverture de programme. Déjà sortie en huitième de finale du côté de Wimbledon, l’Australienne a aussi calé à ce stade à l’US Open, balayée en deux sets secs (6-2, 6-4) et 1h22 de jeu par la 18e à la WTA. Wang découvrira donc les quarts de finale en Grand Chelem face à une habituée : Serena Williams, tombeuse plus tard dans la journée de Petra Martic (6-3, 6-4).

Elle devra donc au moins attendre 2020 pour franchir le cap des huitièmes de finale à Flushing Meadows. Ashleigh Barty a déjoué dimanche et Qiang Wang en a bien profité. La dauphine de Naomi Osaka n’a pas été à la hauteur de son statut dans une partie où elle n’a jamais trouvé le rythme à l’image d’une 39e et ultime faute directe sur la quatrième balle de match de son adversaire. Elle rejoint donc Simona Halep, Kiki Bertens ou encore Petra Kvitova dans la liste des grandes têtes de série déjà éliminées.

Vidéo - Apathique et dépassée à l'échange, Barty ne s'est jamais révoltée : le résumé de sa défaite

02:37

Un jour sans pour Barty

Rapidement breakée, Barty a affiché d’entrée un niveau de jeu inquiétant. Très fébrile côté revers, l’Australienne a accumulé les bévues aussi bien en recouvrant la balle qu’en passant en dessous en slice, pourtant l’un de ses grands points forts. Avec 15 fautes directes pour seulement 5 coups gagnants, elle a logiquement cédé en un éclair le set inaugural malgré un pourcentage de premières balles au beau fixe (70 %).

Car de l’autre côté du filet, Wang, elle, a livré un match très solide. Agressive à la relance, elle a fait preuve d’une grande régularité du fond du court (seulement 14 erreurs) et d’une longueur de balle qui a neutralisé Barty. Breakée d’entrée de deuxième acte, l’Australienne n’a jamais refait son retard, ne montant que 14 fois au filet, un domaine du jeu où elle est pourtant à l’aise. Tête basse, elle a quitté le court déçue, mais elle pourra se retourner avec fierté sur cette saison 2019 en Majeurs qui l’a vu triompher à Roland-Garros.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0