Quelle curieuse finale… Elle n'a pas été belle au sens où le puriste l'entendra. Mais à coup sûr, elle restera dans les mémoires pour son scénario totalement dingue. Alexander Zverev se demandera sans doute longtemps comment il a pu la perdre. Vaincu en cinq manches (2-6, 4-6, 6-4, 6-3, 7-6) après avoir eu tant d'occasions de la gagner, l'Allemand laisse à Dominic Thiem l'honneur de devenir le 150e vainqueur de l'histoire du Grand Chelem. Il revient de loin, l'Autrichien. Il mérite amplement ce titre pour ce qu'il a accompli ces dernières années, ces derniers mois et ces deux dernières semaines. Sur ces quatre heures dominicales, c'est moins évident mais pour lui, peu importe.

Impérial tout au long du tournoi, le numéro 3 mondial, tendu et emprunté, est apparu méconnaissable pendant une heure et demie. A l'inverse, Zverev, si brouillon lors de ses précédents matches, a maîtrisé son sujet comme rarement. Pourtant novice dans un match de cette envergure alors que son adversaire possédait l'expérience de ses trois finales perdues, le grand Sasha était pourtant de loin le plus désinhibé des deux. Il a mené 6-2, 6-4 et break en début de 3e manche. A cet instant, Zverev faisait du Thiem et vice-versa. Personne ne s'y attendait. Mais personne ne pouvait non plus imaginer ce qui allait suivre.

US Open
Thiem - Zverev : Un seul écrira l’Histoire
13/09/2020 À 09:16

Retour d'enfer, 7-6 au 5e, rebondissements à gogo et sacre de Thiem : Le résumé dune finale épique

Un 5e set au-delà du réel

Dominic Thiem a eu la bonne idée de débreaker tout de suite dans ce 3e set et, à partir de là, ce fut un autre match. Plus solide à l'échange, un peu plus agressif aussi, il a inversé progressivement le rapport de forces, jusqu'à se relancer pour de bon en arrachant le set au prix d'un break au meilleur moment, à 5-4 en sa faveur. Ce n'était que le début de son parcours du combattant mais c'était un préalable indispensable. Zverev n'a ensuite pas vu le jour sur le service adverse dans la manche suivante, en ne glanant que deux petits points sur l'ensemble du 4e set sur la mise en jeu de Dominic Thiem. Cette fois, c'est à 4-3 que l'Autrichien a porté l'estocade.

Tout allait donc se jouer dans un 5e set à la fois au-delà du réel, cocasse, cruel mais, d'une certaine manière, formidable. Douze jeux. Six breaks. Des renversements de situation dans tous les sens. Pour la faire courte, Dominic Thiem a breaké d'entrée, avant de se faire débreaker. Puis Alexander Zverev, plus audacieux dans ses décisions, a cru forcer son destin en prenant le service de l'Autrichien dans le 8e jeu. A 5-3 en sa faveur, il n'avait "plus qu'à" conclure. Il servait pour gagner son premier titre du Grand Chelem. En a-t-il mesuré tout le poids ? Possible. Il a en tout cas livré un jeu catastrophique. Tout était à refaire. On en avait déjà vu beaucoup, mais le meilleur, ou le meilleur du pire, restait à venir.

Alexander Zverev - US Open 2020

Crédit: Getty Images

Thiem était à l'agonie

Car c'est Thiem qui, à son tour, a signé à 5-5 un break que l'on imaginait (prudemment, quand même) décisif. Même si le protégé de Nicolas Massu a alors fait intervenir le kiné pour se manipuler la cuisse droite, il ne lui restait qu'un malheureux coup de collier à donner. Mais comme Zverev un quart d'heure plus tôt, il a magistralement caviardé son engagement. Pour la première fois, une finale de l'US Open allait donc s'achever au tie-break du 5e set, alors que les deux joueurs avaient servi tour à tour pour le sacre.

Ce tie-break, Sascha Zverev l'a mieux démarré, comme une métaphore de cette finale, et comme un dernier coup au cœur pour lui. Il a pourtant sauvé deux balles de match à 6-4, avec la complicité, c'est vrai, de Dominic Thiem, notamment sur la première. La troisième a été la bonne. Thiem, à l'agonie physiquement, qui ne pouvait plus que slicer côté revers depuis de longues minutes, a pu s'écrouler sur le court. Il est revenu de l'enfer et, encore une fois, sa consécration entre dans une forme de logique. Même si, de logique, il n'y eut guère dimanche soir sur le court Arthur-Ashe.

Une dernière faute de Zverev et Thiem a pu s'écrouler de bonheur : La balle de match en images

US Open
Thiem était irrésistible
12/09/2020 À 04:10
US Open
Désespérant puis renversant, Zverev tient sa première finale
11/09/2020 À 23:21