Le contexte

Au cours de son immense et brillante carrière, il a déjà eu son lot de rendez-vous avec l'Histoire du jeu. Ce fut évidemment le cas lors de son sacre à Roland-Garros en 2016 qui lui avait permis de compter à son palmarès les quatre Majeurs, réalisant par la même occasion le Grand Chelem sur deux ans. On peut également penser à la conquête, bien plus récente, de sa 20e couronne à Wimbledon, qui a fait de lui l'égal de Rafael Nadal et Roger Federer. Mais Novak Djokovic jouera dimanche incontestablement le match de sa vie face à Daniil Medvedev en finale de l'US Open.
Le numéro 1 mondial va connaître en entrant sur le court Arthur-Ashe ce qu'un joueur n'avait plus connu depuis 52 ans dans le monde de la petite balle jaune : la possibilité au bout d'un ultime effort et d'une dernière victoire de remporter les quatre levées du Grand Chelem la même année. Et cerise sur le gâteau : il deviendrait ainsi la référence suprême chez les messieurs avec 21 Majeurs. Le Serbe touche du doigt son rêve de rejoindre Rod Laver dans la légende du tennis, et pour ce faire, il a dû lutter lors de cette quinzaine contre des adversaires accrocheurs certes, mais surtout contre la pression d'une telle quête et les émotions qui l'ont assaillies.
Coupe Davis
Djokovic propulse la Serbie, l'Italie brille à domicile
26/11/2021 À 19:57

Di Pasquale: "Petit appel au public : portez Djokovic jusqu'au Grand Chelem maintenant !"

Jamais totalement impérial - sauf peut-être lors des trois derniers sets de son quart de finale contre Matteo Berrettini -, Djokovic, qui a pris une pause salvatrice entre les Jeux Olympiques et Flushing Meadows, n'a joué son meilleur tennis que par séquences dans cet US Open. Il a d'ailleurs systématiquement lâché le premier set de ses matches à partir du 3e tour. Mais il a aussi et surtout rappelé à quel point sa marge sur le format long était gigantesque. En témoigne sa bataille contre Alexander Zverev, l'homme en forme du moment, lors de laquelle il a su tout verrouiller dans les moments de tension extrême.
Le dernier défi qui lui sera proposé à New York se nomme donc Daniil Medvedev. Titré à Toronto, le numéro 2 mondial a plus qu'assumé son rôle de favori de la partie basse du tableau. Un set lâché pour un parcours quasi-immaculé : le Russe a survolé sa quinzaine jusqu'à cette fameuse finale où il était attendu. Deux ans après avoir fait trembler Rafael Nadal à ce même stade, il rêve de conquérir son premier Majeur contre un autre monstre du jeu. Celui-là même qui l'avait sèchement remis à sa place en finale à Melbourne en début d'année. Medvedev se verrait bien jouer les briseurs de rêve en accomplissant le sien, mais le défi est immense.

Face-à-face

  • Novak Djokovic et Daniil Medvedev ont de moins en moins de secrets l'un pour l'autre : il s'agira déjà de leur 9e duel sur le circuit. Le Serbe mène 5-3 face au Russe et a gagné leur dernière confrontation en finale de l'Open d'Australie 2021 voici un peu plus de six mois (7-5, 6-2, 6-2).
  • Sur dur extérieur, le numéro 1 mondial a également l'avantage 3 victoires à 1. Le seul succès dans ces conditions de Medvedev date d'il y a un peu plus de deux ans, en demi-finale du Masters 1000 de Cincinnati (3-6, 6-3, 6-3).
  • Au meilleur des cinq sets, Djokovic s'est toujours imposé. Ce fut le cas à deux reprises en Grand Chelem à l'Open d'Australie (huitième de finale en 2019 et finale en 2021 donc), ainsi que lors d'un match de 1er tour de Coupe Davis entre la Serbie et la Russie en 2017 (3-6, 6-4, 6-1, 1-0 ab.).
  • La dernière victoire de Medvedev date de la phase de poules du Masters de Londres l'an dernier (6-3, 6-3).

Leurs parcours

Novak Djokovic
1er tour : bat Holger Vitus Nodskov Rune [DAN/Q] 6-1, 6-7, 6-2, 6-1
2e tour : bat Tallon Grieskspoor [P-B] 6-2, 6-3, 6-2
3e tour : bat Kei Nishikori [JAP] 6-7, 6-3, 6-3, 6-2
8e de finale : bat Jenson Brooksby [E-U/WC] 1-6, 6-3, 6-2, 6-2
1/4 de finale : bat Matteo Berrettini [ITA/N.6] 5-7, 6-2, 6-2, 6-3
1/2 finale : bat Alexander Zverev [ALL/N.4] 4-6, 6-2, 6-4, 4-6; 6-2

Une grande bagarre plus qu'un immense match : Djokovic a fini par faire plier Zverev

Daniil Medvedev

1er tour : bat Richard Gasquet [FRA] 6-4, 6-3, 6-1
2e tour : bat Dominik Köpfer [ALL] 6-4, 6-1, 6-2
3e tour : bat Pablo Andujar [ESP] 6-0, 6-4, 6-3
8e de finale : bat Daniel Evans [GBR/N.24] 6-3, 6-4, 6-3
1/4 de finale : bat Botic van de Zandschulp [P-B/Q] 6-3, 6-0, 4-6, 7-5
1/2 finale : bat Félix Auger-Aliassime [CAN/N.12] 6-4, 7-5, 6-2

Medvedev a renvoyé Auger-Aliassime à ses études : le résumé du match

Ils ont dit

Novak Djokovic : "Je vais jouer ce match comme si c'était le dernier. Parce que c'est sans doute le plus important de ma carrière. Il s'agira d'une bataille contre un autre gars qui est en très grande forme, Medvedev. Nous avons joué plus tôt cette année en finale de l'Open d'Australie. Je sais ce que l'on attend de moi. Il a deux finales de Grand Chelem derrière lui. Je suis sûr qu'il va tout donner pour décrocher son premier Majeur."

Djokovic prévient Medvedev : "Je vais jouer ce match comme si c'était le dernier de ma carrière"

Daniil Medvedev : "Plus vous échouez à gagner quelque chose, plus vous le voulez. J'ai perdu deux finales. Je veux gagner la troisième. Je vais essayer de faire plus que je ne l'ai fait les deux premières fois. A Melbourne, Novak a joué différemment par rapport aux autres matches du tournoi et je n'étais pas prêt pour ça. Maintenant, je le suis. La chose que j'ai comprise, c'est que je n'ai pas laissé mon cœur sur le court. C'est ce que je vais essayer de faire cette fois."

Les 7 stats à connaître

34. Novak Djokovic peut devenir le plus vieux vainqueur de l'US Open depuis Ken Rosewall, sacré à 35 ans lors de l'édition 1970. Le Serbe a 34 ans depuis cette année.
36 / 7. Sur les matches joués au meilleur des 5 sets, Djokovic a un bilan de 36 succès pour 10 défaites. Il reste sur 7 succès de rang dans l'exercice.
10. Djokovic a un bilan de 10 succès pour 0 défaite après avoir perdu le premier set en Grand Chelem en 2021. Il avait un bilan de 31 succès pour 36 défaites au moment d'attaquer la saison.
132. Cela faisait 132 ans qu'un joueur n'avait pas atteint la finale d'un tournoi du Grand Chelem en perdant à quatre reprises le premier set sur son parcours. Novak Djokovic rejoint dans l'Histoire du jeu l'Américain Quincy Shaw qui y était parvenu en 1889 aux Internationaux des Etats-Unis. Il s'était finalement incliné pour le titre contre Henry Slocum Jr.
4. Ce sera la 4e finale de l'US Open entre les têtes de série n°1 et 2 du tournoi depuis 25 ans après 2011 (Djokovic - Nadal), 2013 (Nadal - Djokovic) et 2015 (Djokovic - Federer).
16. Cela fait seize années qu'un Russe n'a plus remporté un tournoi du Grand Chelem. Le dernier à avoir gagné, c'est Marat Safin à l'Open d'Australie 2005.
0. Daniil Medvedev n'a jamais perdu un match en Grand Chelem sur dur après avoir gagné le premier set. Son bilan est désormais de 31 victoires pour 0 défaite.
ATP Finals
L'antisèche : Ce Zverev-là doit gagner un Grand Chelem
21/11/2021 À 18:58
ATP Finals
Zverev, démonstration totale et superbe bouquet final
21/11/2021 À 17:29