Reuters

Une Venus triomphante

Une Venus triomphante
Par Eurosport

Le 06/07/2007 à 17:10Mis à jour

Venus Williams poursuit son parcours triomphal à Wimbledon en se hissant en finale de Wimbledon après avoir largement dominé Ana Ivanovic. L'Américaine, triple vainqueur en 2000, 2001 et 2005, se qualifie pour sa sixième finale à Londres et sa douzième en

WIMBLEDON - Demi-finales dames

Venus Williams (USA/N.23) bat Ana Ivanovic (SER/N.6) 6-2, 6-4
Prochaine adversaire : Bartoli
Revivez le film du match

Venus Williams confirme son retour au premier plan. Après ses victoires express contre Sharapova en huitièmes et Kuznetsova en quarts, la 31e joueuse mondiale n'a pas fait dans le détail contre la nouvelle coqueluche du tennis féminin Ana Ivanovic.

La première manche est tout à l'avantage de l'ainée des "Sistas". Grâce à un excellent pourcentage de premier service (83%), l'Américaine fait cavalier seul et possède même des balles de break pour mener 5-0 après seulement 25 minutes de jeu.

Sixième finale à Wimbledon

Favorisée par un premier service effrité du côté de sa rivale du jour, la dernière finaliste de Roland-Garros est plus agressive sur les retours de service et entretient, un temps, l'espoir d'un retour à la hauteur de celui qu'elle avait réalisé lors de l'ultime manche de son quart de finale contre Nicole Vaidisova. Mais c'est sans compter sur la hargne toujours présente de Venus qui maintenait la pression, notamment au filet (18 points glanés sur 23 montées).

La Californienne reprend le service de son adversaire à 3-3 et parvient à conclure la rencontre sur sa quatrième balle de match. Une victoire et une finale amplement méritée pour une joueuse handicapée par son poignet gauche depuis plus d'un an. C'est la première finale en Grand Chelem de l'ancienne numéro un mondiale depuis son triomphe inattendu de 2005 à l'All England Club.

Passée tout près d'une élimination au 3e tour contre la Japonaise Akiko Morigami, elle savoure aujourd'hui sa performance: "J'ai fait un bon match et elle aussi. C'est une très bonne joueuse et il fallait que je sois au top du début à la fin. Ca a été le cas. Je suis très excitée à l'idée de jouer la finale et j'espère su'il ne pluevra pas" ajoute-t-elle. Elle pourrait retrouver en finale la Belge Justine Henin, pour ce qui constituerait une revanche de celle de 2000, déjà remportée par Williams. A moins que Bartoli ne déjoue les faveurs des pronostics.

0
0