Panoramic

Sabine Lisicki, héritière de Steffi Graf à Wimbledon

Lisicki, héritière de Graf
Par Eurosport

Le 04/07/2013 à 18:38Mis à jour Le 04/07/2013 à 19:30

Sabine Lisicki sera l'adversaire de Marion Bartoli en finale de Wimbledon après sa victoire sur Agnieszka Radwanska. Déjà tombeuse de Serena Williams en huitièmes de finale, la 24e mondiale décroche sa première finale majeure à 23 ans après un rude combat et devient la première Allemande en finale de Grand Chelem depuis Steffi Graf à Wimbledon en 1999.

Sabine Lisicki a donc complété la dernière affiche assez improbable de la finale dames de Wimbledon. Après avoir mis fin au parcours de la numéro un mondiale Serena Williams en huitièmes de finale, l'Allemande s'est également offert le sclap d'Agnieszka Radwanska, quatrième au classement WTA et finaliste de la dernière édition. Auteure d'un match plein, l'Allemande est allée chercher sa première finale dans un tournoi majeur, une première pour l'Allemagne depuis Steffi Graf, dernière du pays à avoir joué une finale majeure en 1999 déjà à Wimbledon.

Avec 60 coups gagnants pour 46 fautes directes (21/10 pour son adversaire!), Lisicki, déjà demi-finaliste malheureuse à Londres en 2011, a pris cette demi-finale à bras le corps. Mais avec une seconde balle en guise de point faible (41% de réussite sur l'ensemble du match), l'Allemande a eu du mal à concrétiser sa domination. Notamment dans la deuxième manche où elle n'a inscrit que 5 points sur 18 engagés (28%). N'hésitant pas à prendre le filet d'assaut, Lisicki a finalement tenu bon en fin de troisième set, malgré la résistance de Radwanska. La finaliste 2012 aurait même pu renverser son adversaire, qui a eu une première vaine occasion de plier ce match à 5-4 dans le troisième set, avant un troisième break fatal au quinzième jeu.

Malgré un combat très intense face à Radwanska, c'est lancée comme un boulet de canon que Lisicki se présentera en finale face à Marion Bartoli. C'est avec des victoires sur Schiavone, Vesnina, Stosur, Serena Williams, Kanepi et Radwanska, soit deux joueuses du Top 10 et une autre du Top 15, que l'Allemande a décroché sa première finale majeure. Une belle revanche pour cette joueuse de 23 ans dont la carrière a failli être ruinée par les blessures. Grâce à un parcours plus impressionnant que Bartoli, l'Allemande, qui mène trois victoires à une, partira favorite samedi. D'autant qu'elle a déjà affronté la Française deux fois sur le gazon londonien avec une défaite au premier tour en 2008 (6-2, 6-4) mais surtout un succès en quart de finale en 2011 (6-4, 6-7, 6-1). En tout cas, les bookmakers anglais la voient en vainqueur depuis son exploit contre Williams lundi...

0
0