Finalement, Novak Djokovic et Andy Murray auront bien rendez-vous en finale de Wimbledon. Après un quart de finale gagné en cinq manches, le numéro deux mondial s'est encore compliqué la tâche en demi-finales face à Jerzy Janowicz qui a emporté la première manche au jeu décisif. Mais l'Ecossais s'est remis sur les bons rails pour empocher les trois suivantes en moins de trois heures (6-7, 6-4, 6-4, 6-3) et rêver encore une fois au sacre suprême devant son public. Un an près celle perdue face à Roger Federer, Murray jouera sa deuxième finale londonienne face au numéro un mondial Novak Djokovic, un adversaire qu'il croisera pour la troisième fois en finale majeure sur les quatre dernières.
Un moment d'inattention a coûté le premier set à l'Ecossais alors qu'il était sereinement entré dans la partie. Murray a manqué deux balles de première manche à 5-4 sur service adverse et s'est ensuite laissé distancer dans le jeu décisif par le Polonais qui l'a remporté 7/2. La réaction du numéro deux mondial a été immédiate dans la deuxième manche remportée 6-4, non sans sauver quatre balles de débreak. Le tournant du match a eu lieu dans le troisième set, où le 22e mondial a mené 4-1, avant que Murray n'enchaîne cinq jeux de suite. Avec autant de fautes directes que de coups gagnants (43) et onze doubles fautes, le Polonais n'a pas réussi à faire douter son adversaire dans le dernier set disputé sous le toit, Murray ayant été au final bien plus avare en fautes (15) et plus à l'aise à l'échange (50 coups gagnants).
tweet
ATP Madrid
"Il est n°1 mondial, j'ai une hanche en métal" : Djokovic - Murray, affiche nostalgique
04/05/2022 À 19:07
Privé de Roland-Garros pour des problèmes de dos, Andy Murray fait un retour en force en Grand Chelem en ralliant sa quatrième finale majeure de suite, si l'on excepte les internationaux de France, et sa septième en carrière. Et en moins d'un an, il retrouvera pour la troisième fois Novak Djokovic face à qui il avait gagné son premier titre majeur à l'US Open en septembre dernier. Mais également face à qui il avait perdu sa cinquième finale de Grand Chelem à l'Open d'Australie au mois de janvier. Djokovic cherchera à ajouter un septième trophée majeur à son palmarès. Murray, lui, visera l'épilogue d'une très longue attente, la dernière victoire d'un Britannique à Wimbledon, celle de Fred Perry, datant de 1936.
https://i.eurosport.com/2013/07/05/1054165.png
Tennis
Magie de Melbourne, Coupe Davis et regrets à Roland : la carrière de Tsonga en 10 dates
06/04/2022 À 23:49
ATP Miami
Medvedev n'a fait qu'une bouchée de Murray
26/03/2022 À 17:47