Panoramic

19-17 au 5e set : Tsonga est vraiment allé au bout de lui-même pour sortir Isner

19-17 au 5e set : Tsonga est vraiment allé au bout de lui-même pour sortir Isner

Le 03/07/2016 à 16:52Mis à jour Le 03/07/2016 à 17:39

WIMBLEDON - Jo-Wilfried Tsonga revient de loin. Mené deux sets à rien samedi, le Français a fini par s'imposer 19-17 au 5e set face à John Isner. Le Manceau a sauvé une balle de match à 16-15. Tsonga affrontera Richard Gasquet lundi pour un huitième de finale 100% tricolore.

John Isner. Wimbledon. Un court annexe. Un Français en face. Un match qui s'éternise. Un 5e set qui semble ne jamais devoir finir. Ça ne vous rappelle rien ? L'Américain, six ans après son mythique match remporté 70-68 au 5e set face à Nicolas Mahut, a livré un nouveau duel épique contre un Tricolore. Mais cette fois, il l'a perdu. Jo-Wilfried Tsonga a fini par prendre le dessus sur le géant américain, 19-17 dans la manche finale. Une libération.

Mentalement, le numéro deux français a vraiment produit un énorme effort pour s'en sortir. Battu deux fois par Ivo Karlovic (2009, 2015) à Wimbledon, à chaque fois au troisième tour, Tsonga avait tout pour redouter ce match contre John Isner, un adversaire aux caractéristiques proches de celle du Croate. Quand il s'est retrouvé mené deux sets à rien (7-6, 6-3) samedi soir, il semblait dans une impasse. Le gain du troisième set, (7-6), au crépuscule, juste avant l'interruption due à la nuit, lui avait redonné espoir.

Et maintenant, Tsonga-Gasquet !

Dimanche, Tsonga a démarré pied au plancher, réussissant ses deux premiers breaks de la rencontre pour plier le quatrième set en seulement 25 minutes (6-2). Un irrespirable dernier acte a lors débuté. John Isner a eu l'avantage d'y faire la course en tête. Jo-Wilfried Tsonga s'est montré le plus pressant sur ses jeux de retour. Il a obtenu une première balle de break, à 5-5, effacée par l'Américain. Poussé plusieurs fois à 30 A, ou à égalité sur son service, Isner a ensuite tenu bon. Longtemps.

Le double mètre floridien a même eu lui aussi une occasion. Pas deux. Une seule. A 16-15 en sa faveur, Isner a détenu une balle de break, en forme de balle de match. Mais Jo-Wilfried Tsonga n'a pas plié. Il l'a effacé en deux temps, un gros coup droit succédant à une énorme première. Dix minutes plus tard, c'est lui qui concrétisait enfin, réussissant le premier et dernier break de cette cinquième manche, dans le 35e jeu, avant de conclure sur son service dans la foulée. Une sacrée victoire pour JWT, vu le contexte.

Son succès à l'arraché assure au moins une place de quart de finale au tennis français, puisque Jo-Wilfried Tsonga affrontera Richard Gasquet lundi en huitièmes. Reste à voir comment le Sarthois aura récupéré de ses 4h24 de match, même en deux jours, dont 2h08 pour le seul cinquième set. Gasquet, lui, a connu moins de difficultés pour se qualifier face à Albert Ramos Vinolas. Après un retard à l'allumage samedi en début de rencontre, le Biterrois a pris la mesure de l'Espagnol pour s'imposer en quatre manches dimanche (2-6, 7-6, 6-2, 6-3).

0
0