Imago

Contre Berdych comme contre les autres, Federer aura les clés

Contre Berdych comme contre les autres, Federer aura les clés

Le 13/07/2017 à 23:20Mis à jour Le 14/07/2017 à 12:39

WIMBLEDON – A un pas de sa 11e finale à Londres, Roger Federer retrouve vendredi une vieille connaissance en la personne de Tomas Berdych. Le Tchèque a retrouvé des couleurs à Wimbledon, mais peut-il vraiment freiner la marche en avant du Suisse, si impressionnant depuis le début de la quinzaine ?

Le contexte

L'un était très attendu. L'autre un peu moins. Voir Roger Federer dans le dernier carré de ce Wimbledon est tout sauf une surprise. Au regard du premier trimestre supersonique du Suisse, mais aussi de ce qu'il a montré sur gazon depuis sa rentrée après une coupure de près de trois mois. Vainqueur à Halle, plutôt brillamment, il a poursuivi sur sa lancée à Wimbledon et après une première semaine plus que tranquille, Federer a disposé facilement de Dimitrov et Raonic, incapables de lui poser de vrais problèmes.

Résultat, le numéro 5 mondial débarque en demi-finales sans avoir perdu un seul set. Il n'a d'ailleurs plus concédé une manche depuis sa défaite contre Tommy Haas à Stuttgart, soit tout de même 23 sets gagnés consécutivement. Federer apparait toujours aussi serein à Londres, comme il avait pu l'être en Australie, et physiquement, sa fraicheur est indéniable. Le voir péter les flammes alors que Murray a la hanche qui couine et Djokovic le coude qui grince est très révélateur. Ses choix de planning sont en train de s'avérer payants.

Son dernier obstacle sur la route de la finale est donc cette vieille connaissance de Tomas Berdych. A 32 ans, le Tchèque semblait avoir amorcé un progressif mais réel déclin cette saison. Il jouait gros à Wimbledon, où il remettait en jeu les points de sa demi-finale de 2016. Une sortie de route prématurée l'aurait même éjecté du Top 20 pour la première fois depuis plus de sept ans. Mais le revoilà donc dans le dernier carré. Un parcours un peu chaotique, avec quatre sets perdus pour arriver en quarts et un tableau relativement ouvert, même si sa victoire en cinq sets contre Dominic Thiem est à souligner. Puis contre Djokovic, sa bête noire ultime, il a bénéficié d'un coup de pouce du destin.

Roger Federer - Wimbledon 2017

Roger Federer - Wimbledon 2017Getty Images

Face à face

Large, très large avantage à Roger Federer. Les deux hommes se connaissent bien. Ils se sont déjà affrontés 24 fois, la première en… 2004, la dernière en mars 2017. Le Suisse s'est imposé à 18 reprises et a notamment remporté leurs sept derniers matches au cours des quatre dernières années.

Mais Tomas Berdych peut quand même se raccrocher victoires majeures, notamment les deux acquises en quart de finale de Grand Chelem, à Wimbledon en 2010 et à l'US Open deux ans plus tard. Pour le Tchèque, le matchup Federer est historiquement moins cauchemardesque que celui face à Djokovic (il était mené 25-2 avant l'abandon du Serbe mercredi) ou Nadal (19-4 pour l'Espagnol).

Vidéo - Précis et inspiré, Federer a déroulé : les temps forts de sa victoire face à Berdych

02:19

3 stats à avoir en tête

  • 0. Soit le nombre de matches de Roger Federer cette année à Wimbledon ayant dépassé les deux heures de jeu. Son match le plus long ? 1h58 face à Milos Raonic en quart de finale. En cinq rencontres, le Suisse a passé 7h38 sur le court, soit une moyenne 1h31 par rencontre...
  • 11. S'il s'impose vendredi, Federer deviendra le premier joueur dans l'histoire du tennis à jouer plus de 10 finales dans un même tournoi du Grand Chelem. Ce serait sa 11e à Wimbledon, une de plus que les 10 de Nadal à Roland-Garros ou les 10 de Tilden à l'US Open.
  • 2011. En éliminant coup sur coup Dominic Thiem puis Novak Djokovic, Tomas Berdych a accompli une performance inédite pour lui depuis le Masters 2011 : battre deux joueurs du Top 10 dans un même tournoi. A l'époque, il avait dominé Tipsarevic et Ferrer. Evidemment, sa "victoire" contre Djokovic, mercredi, a été grandement facilitée par l'abandon du Serbe dès le début du deuxième set.

Ils ont dit

Tomas Berdych : "C'est vraiment un joueur de tennis exceptionnel que nous avons en Roger Federer. Je pense que c'est le plus grand de tous. C'est un grand défi que de l'affronter. Maintenant, que ce soit Novak, Roger ou un gars au premier tour, je veux d'abord me concentrer sur moi, jouer mon jeu. C'est le plus important."

Roger Federer : "Etre le favori ou pas n'a aucune importance. Les gars qui restent en face sont de gros frappeurs, de gros serveurs, ils sont dangereux. Moi, je me sens reposé, frais et confiant. Et la confiance, c'est très important."

Notre avis

Oui, Tomas Berdych a déjà battu Roger Federer en Grand Chelem. Oui, le Tchèque, sur le papier, a des armes à faire valoir. Ce double constat posé, Berdych est arrivé à se frayer un chemin jusqu'au dernier carré avec quelques circonstances favorables. Pour aller en quarts, il n'a eu à croiser aucun spécialiste du gazon (Chardy, Harrison, Ferrer, Thiem) et le coude de Djokovic lui a ouvert en grand les portes des demies.

Sortir un Federer pas loin de marcher sur l'eau est un défi d'un tout autre calibre. Le fossé risque d'être un peu trop grand pour le Tchèque. Federer a en tout cas les cartes en main. S'il surfe sur sa vague actuelle, il ira en finale. S'il retombe brutalement de son nuage, Berdych peut lui poser des problèmes. Mais tout dépend du Suisse.

Roger Federer vainqueur de Tomas Berdych à Miami.

Roger Federer vainqueur de Tomas Berdych à Miami.AFP

0
0