Eurosport

Finale Wimbledon - Kevin Anderson pour une première, Novak Djokovic pour une résurrection

Le colosse contre le revenant

Le 14/07/2018 à 23:41Mis à jour Le 15/07/2018 à 14:06

WIMBLEDON - Opposé à Novak Djokovic pour sa deuxième finale en Grand Chelem de sa carrière, Kevin Anderson est au pied d'une montagne. Mais à cœur vaillant rien d'impossible. Le Serbe, lui, est en quête d'un treizième titre du Grand Chelem, le premier depuis deux ans et son sacre à Roland-Garros.

Le contexte

C'est la finale de tous les écarts. Opposé à Kevin Anderson en finale de Wimbledon, Novak Djokovic va pouvoir mettre fin à un cycle de deux ans marqué par les galères et un début de chute amorcé depuis un an. Sa présence en finale est symbolique. C'est à Wimbledon qu'il avait été contraint de baisser pavillon pour le reste de la saison 2017, lors de son quart de finale face à Tomas Berdych, suite à une blessure récurrente au coude devenue trop douloureuse. Le chemin a été long depuis.

Pour sa vingt-deuxième finale en Grand Chelem, le 21e mondial va devoir se coltiner un client : Kevin Anderson. Déjà parvenu en finale d'un Grand Chelem lors du dernier US Open (défaite face à Rafael Nadal), le joueur de Johannesburg aura logiquement la tête d'un joueur inexpérimenté à ce niveau d'un tournoi, mais il n'aura pas la casquette du rookie. Un détail important : il s'était auto-massacré à New York face à Rafael Nadal en surjouant tout au long d'une finale privée de suspense. Bonne nouvelle pour lui, il n'aura pas à en découdre avec le Majorquin dont il ne goûte guère le jeu. Face à Djokovic, il aura plus de chance d'exploiter ses qualités et son premier coup de raquette. Il faut le savoir : Anderson ce n'est pas qu'un service. C'est aussi un coup droit doté d'un sacré punch et d'un revers diaboliquement précis. Le futur membre du Top 10 sait aussi monter au filet et volleyer avec qualité. C'est un joueur presque complet et surtout en confiance.

Les deux hommes ont évidemment déjà croisé le fer à plusieurs reprises dont deux fois à Wimbledon (2011, 2015). Leur dernier duel disputé en huitième de finale de l'édition 2015 avait marqué les esprits : Djokovic s'était retrouvé mené deux manches à rien et obligé de réaliser un come back qui l'avait propulsé jusqu'à un troisième titre au All England Lawn Tennis and Croquet Club. Depuis, il n'a plus mis les pieds en finale. Il est donc l'heure de reprendre sa marche en avant pour le Serbe. Pour Anderson, il est l'heure d'ouvrir son propre livre spécial grandes histoires. A 32 ans, le temps de laisser les autres se goinfrer de titres a assez duré.

Kevin Anderson

Kevin AndersonGetty Images

Leur parcours

Kevin Anderson

1er tour : bat Norbert Gombos (6-3, 6-4, 6-4)
2e tour : bat Andreas Seppi (6-3, 6-7(7), 6-3, 6-4)
3e tour : bat Philipp Kohlschreiber (6-3, 7-5, 7-5)
1/8e de finale : bat Gaël Monfils (7-6(4), 7-6(2), 5-7, 7-6(4))
1/4 de finale : bat Roger Federer (2-6, 6-7(5), 7-5, 6-4, 13-11)
1/2 finale : bat John Isner (7-6(6), 6-7(5), 6-7(9), 6-4, 26-24)

Novak Djokovic

1er tour : bat Tennys Sandgren (6-3, 6-1, 6-2)
2e tour : bat Horacio Zeballos (6-1, 6-2, 6-3)
3e tour : bat Kyle Edmund (4-6, 6-3, 6-2, 6-4)
1/8e de finale : bat Karen Khachanov (6-4, 6-2, 6-2)
1/4 de finale : bat Kei Nishikori (6-3, 3-6, 6-2, 6-2)
1/2 finale : bat Rafael Nadal (6-4, 3-6, 7-6(9), 3-6, 10-8)

Les 3 chiffres à retenir

13 - Si Novak Djokovic remporte le tournoi, il décrochera son 13e titre en Grand Chelem et se rapprochera à une unité de Pete Sampras (14).

1 - Kevin Anderson peut devenir le premier joueur de nationalité sud-africaine à remporter le simple messieurs de Wimbledon dans l'Ere Open.

1960 - Le Sud-africain peut devenir le premier vainqueur de Wimbledon à avoir sauvé une balle de match depuis 1960 et le sacre de l'Australien Neale Fraser, qui avait lui sauvé cinq balles de match. Huit joueurs ont remporté Wimbledon après avoir sauvé une balle de match. Dans l'Ere Open, ce serait une première.

Ils ont dit

Kevin Anderson

" Pour nous en Afrique du Sud, Wimbledon est le tournoi le plus emblématique. Donc être en finale, c'est incroyable. Je reçois tellement de marques de soutiens de là-bas... J'espère être une source d'inspiration pour les enfants, les intéresser au tennis"

Novak Djokovic

" J'ai réussi à surmonter les obstacles pour me retrouver de nouveau en finale. Si on m'avait dit cela il y a six mois, j'aurais signé tout de suite"

Notre avis

Kevin Anderson joue le tennis de sa vie à Wimbledon. Rien que ce paramètre fait de lui un client pour cette finale. Peu importe qu'il ait joué sa demie en 6h36 de jeu, il a les armes naturelles pour s'économiser. Tout dépendra de ce qu'il sera capable de produire au niveau des premières balles et de la lecture que fera Djokovic de ces dernières. De retour à un haut niveau technique et physique, Djokovic s'est illustré en bien dans la plupart des secteurs du jeu. Il ne lui reste qu'à survivre à son coup de mou habituel du deuxième set. Force à l'expérience : Djokovic en quatre manches.

Novak Djokovic
0
0