Eurosport

Federer - Anderson, Raonic - Isner, Nadal - del Potro, Djokovic - Nishikori : les quarts décryptés

Nadal - Del Potro, Federer entouré de gros serveurs… les quarts décryptés

Le 10/07/2018 à 22:09Mis à jour Le 11/07/2018 à 11:32

WIMBLEDON – C'est parti pour le grand 8. Les quarts de finale du simple masculin se tiennent ce mercredi à Londres. En haut du tableau, le tenant du titre, Roger Federer, est entouré de machines à aces (Kevin Anderson, John Isner, Milos Raonic). En bas, Rafael Nadal et Novak Djokovic peuvent se retrouver en demie. Pour cela, l'Espagnol devra éliminer Juan Martin del Potro, le Serbe Kei Nishikori.

Roger Federer (tds N.1) - Kevin Anderson (N.8)

Roger Federer va se frotter à un gros serveur, en la personne de Kevin Anderson. Le Sud-Africain, finaliste surprise du dernier US Open, réalise son meilleur Wimbledon, à 32 ans. Face à lui, l'octuple vainqueur du tournoi débarque en pleine confiance, fort d'une série de 32 sets gagnés de suite dans le Grand Chelem londonien, dont il est tenant du titre.

  • Le parcours de Federer :

6-1, 6-3, 6-4 face à Dusan Lajovic au 1er tour
6-4, 6-4, 6-1 face à Lukas Lacko au 2e tour
6-3, 7-5, 6-2 face à Jan-Lennard Struff au 3e tour
6-0, 7-5, 6-4 face à Adrian Mannarino (N.22) en huitième

  • Le parcours d'Anderson :

6-3, 6-4, 6-4 face à Norbert Gombos au 1er tour
6-3, 6-7, 6-3, 6-4 face à Andreas Seppi au 2e tour
6-3, 7-5, 7-5 face à Philipp Kohlschreiber (N.25) au 3e tour
7-6, 7-6, 5-7, 7-6 face à Gaël Monfils en huitième

Leurs face-à-face : 4-0 pour Federer, aucune confrontation sur gazon.

Les statistiques à avoir en tête : 16-1, comme les nombres de quarts de finale respectifs de Federer et Anderson à Wimbledon. Mais aussi 81 (!), comme le nombre de jeux de service consécutifs sans concéder de break pour Roger Federer dans le Grand Chelem londonien. Personne ne lui a pris son service depuis Tomas Berdych, lors de la demi-finale de l'édition 2017.

Roger Federer / Wimbledon 2018

Roger Federer / Wimbledon 2018Getty Images

Milos Raonic (N.13) - John Isner (N.9)

Ce n'est pas le plus sexy des quarts… mais ça va cogner ! Milos Raonic et John Isner sont deux des plus grands serveurs du circuit. Ils trônent d'ailleurs aux deux premières places du tournoi, dans le classement des serveurs les plus rapides (pointe à 236,6 km/h pour Raonic, à 231,7 km/h pour Isner).

  • Le parcours de Raonic :

7-5, 6-0, 6-1 face à Liam Broady au 1er tour
7-6, 7-6, 7-6 face à John Millman au 2e tour
7-6, 4-6, 7-5, 6-2 face à Dennis Novak au 3e tour
6-3, 6-4, 6-7, 6-2 face à Mackenzie McDonald en huitième

  • Le parcours d'Isner :

6-2, 7-6, 7-5 face à Yannick Maden au 1er tour
6-1, 6-4, 6-7, 6-7, 7-5 face à Ruben Bemlmans au 2e tour
6-3, 6-3, 6-4 face à Radu Albot au 3e tour
6-4, 7-6, 7-6 face à Stefanos Tsitsipas (N.31) en huitième

Leurs face-à-face : 3-1 pour Isner, aucune confrontation sur gazon.

La statistique à avoir en tête : 135 aces pour Isner, 117 pour Raonic. Personne n'est plus prolifique en la matière, dans ce Wimbledon.

Notre avis : Milos Raonic a déjà goûté à la finale de Wimbledon, en 2016, et il n'en a plus quitté le grand 8 depuis. Il a une palette plus large que celle de John Isner, qui dispose de moins de références en Grand Chelem, malgré son âge (33 ans pour l'Américain, 27 pour le Canadien). Deux ombres au tableau pour Raonic : son bilan face à Isner (1-3) et, surtout, les pépins physiques qui ont gâché ses douze derniers mois et pourraient encore lui jouer des tours, comme en témoigne son retrait du Queen's il y a trois semaines (problème à l'épaule droite). Sans être flamboyant, il a été plutôt rassurant depuis le début du tournoi et s'avance ainsi en favori pour passer en demie.

Milos Raonic à Wimbledon

Milos Raonic à WimbledonGetty Images

Novak Djokovic (N.12) - Kei Nishikori (N.24)

Le match des revanchards. Novak Djokovic et Kei Nishikori, pour des raisons différentes, viennent de vivre deux années compliquées. L'un d'eux va confirmer son retour sur le devant de la scène. Sur le gazon londonien, ce serait même une apparition dans les plus hautes sphères, pour le Japonais, alors que le Serbe a déjà gagné Wimbledon trois fois.

  • Le parcours de Djokovic :

6-3, 6-1, 6-2 face à Tennys Sandgren au 1er tour
6-1, 6-2, 6-3 face à Horacio Zeballos au 2e tour
4-6, 6-3, 6-2, 6-4 face à Kyle Edmund (N.21) au 3e tour
6-4, 6-2, 6-2 face à Karen Khachanov en huitième

  • Le parcours de Nishikori :

6-2, 4-6, 7-6, 6-2 face à Christian Harrison au 1er tour
2-6, 6-3, 7-6, 7-5 face à Bernard Tomic au 2e tour
6-1, 7-6, 6-4 face à Nick Kyrgios au 3e tour
4-6, 7-6, 7-6, 6-1 face à Ernests Gulbis en huitième

Leurs face-à-face : 13-2 pour Djokovic, dont 12 succès consécutifs. Aucune confrontation sur gazon.

Les statistiques à avoir en tête : 24, comme le nombre de breaks réussis par Djokovic (contre 4 concédés). Le record dans ce Wimbledon.

Notre avis : Si Novak Djokovic s'incline, ce Wimbledon sera un échec pour lui. Si c'est Kei Nishikori qui reste à quai, l'équation sera tout autre pour le Japonais, celui-ci réalisant quoi qu'il arrive sa meilleure performance à Londres. Ces deux joueurs tendent progressivement à retrouver leur meilleur niveau et celui du Djoker est supérieur, comme en attestent ses douze victoires de suite face à Nishikori. Au tour précédent, contre Karen Khachanov, Nole a été très convaincant. Il est temps pour lui de retrouver le dernier carré d'un tournoi du Grand Chelem, près de deux ans après avoir été finaliste de l'US Open 2016.

Novak Djokovic à la volée, face à Karen Khachanov, en huitième de finale - Wimbledon 2018

Novak Djokovic à la volée, face à Karen Khachanov, en huitième de finale - Wimbledon 2018Getty Images

Rafael Nadal (N.2) - Juan Martin del Potro (N.5)

Rafael Nadal face à Juan Martin del Potro, c'est le seul affrontement de ces quarts de finale entre deux membres du Top 5 du classement ATP. C'est aussi un match entre deux joueurs qui n'avaient plus brillé à Wimbledon depuis longtemps (del Potro y a été demi-finaliste en 2013, Nadal, titré en 2008 et 2010, n'y avait plus atteint les quarts depuis 2011).

  • Le parcours de Nadal :

6-3, 6-3, 6-2 face à Dudi Sela au 1er tour
6-4, 6-3, 6-4 face à Mikhail Kukushkin au 2e tour
6-1, 6-2, 6-4 face à Alex De Minaur au 3e tour
6-3, 6-3, 6-4 face à Jiri Vesely en huitième

  • Le parcours de del Potro :

6-3, 6-4, 6-3 face à Peter Gojowczyk au 1er tour
6-4, 6-1, 6-2 face à Feliciano Lopez au 2e tour
6-4, 7-6, 6-3 face à Benoît Paire au 3e tour
7-6, 7-6, 5-7, 7-6 face à Gilles Simon en huitième

Leurs face-à-face : 10-5 pour Nadal, dont 2-0 sur gazon, dont une victoire en huitième de finale lors de Wimbledon 2011 (7-6, 3-6, 7-6, 6-4).

La statistique à avoir en tête : Avec 63 fautes directes lors de son huitième de finale face à Gilles Simon, Juan Martin del Potro a quasiment atteint le total d'erreurs réalisées par Rafael Nadal... en quatre matches (67).

Notre avis : Juan Martin del Potro est un adversaire de taille, pour Rafael Nadal, un joueur à même de le battre. Mais c'est bien l'Espagnol qui partira favori. D'une part parce qu'il vient de passer pour la première fois de sa carrière les quatre premiers tours de Wimbledon sans encaisser le moindre set. D'une autre parce que del Potro ne marche pas sur l'eau. L'Argentin n'a pas respiré la sérénité face à Gilles Simon, assortissant notamment ses 78 coups gagnants de 63 fautes directes ! S'il n'élève pas son niveau de jeu, il risque de subir le même sort que les quatre précédents adversaires de Rafa.

Rafael Nadal - Wimbledon 2018

Rafael Nadal - Wimbledon 2018Getty Images

0
0