Getty Images

Federer, centenaire presque sans trembler

Federer, centenaire presque sans trembler

Le 10/07/2019 à 19:23Mis à jour Le 11/07/2019 à 17:44

WIMBLEDON - Roger Federer tient sa 100e victoire sur le gazon londonien. Le Suisse s'est imposé en quatre sets devant le Japonais Kei Nishikori mercredi (4-6, 6-1, 6-4, 6-4) et disputera les demi-finales. Il affrontera le vainqueur du duel entre Rafael Nadal et Sam Querrey.

Roger Federer a vécu une après-midi plus compliquée que prévu. Le Suisse a dû s’employer mais il a fini par venir un bout d'un très coriace Kei Nishikori (4-6, 6-1, 6-4, 6-4). Cueilli à froid par le Japonais, très agressif en début de match, le n°3 mondial à réussi à passer à la vitesse supérieure pour se qualifier en demi-finale du Grand Chelem londonien. Tout en ajoutant une nouvelle ligne de légende à son roman personnel avec une 100e victoire à Wimbledon.

Cette 100e victoire à Londres, Kei Nishikori n'avait aucunement intention de l'offrir à l'Helvète sur un plateau d'agent. Dans un match d'excellente facture, le Japonais a démarré pied au plancher, avec un premier jeu de retour extraordinaire. Et le 7e mondial a semblé tout proche du départ parfait en se procurant trois balles de 4-0. Une statistique résume l'agressivité de Nishikori : dans cette manche, Federer n'a remporté que 36% de points derrière sa première balle. Pris à la gorge d'entrée, le Suisse a réussi à stopper l’hémorragie, mais son adversaire a gardé son avantage jusqu'au bout pour remporter ce premier acte.

Comme lors de son entrée en lice face à Harris, ce premier set perdu va cependant agir comme un électrochoc pour le Bâlois. Plus rapide sans ses déplacements, plus entreprenant dans ses frappes, le Suisse a brutalement changé de braquet pour passer à la vitesse supérieur. En à peine 22 minutes, le Suisse a recollé à une manche partout.

Nadal se dresse sur sa route

L'homme aux 20 titres du Grand Chelem a commencé à beaucoup mieux lire le service du Japonais, certes pas le meilleur serveur du circuit. Mais en mettant la pression sur quasiment tous les engagement adverses (14 balles de break sur l'ensemble du match), le Suisse n' a jamais desserré son étreinte sur le 7e mondial. Les deux derniers sets ont alors proposé le même scenario. Acculé par un Federer ultra-agressif, le Japonais a plié, plié, plié... et a fini par rompre, à chaque fois en fin de manche. Sur un ultime ace (son 14e de la partie), Roger Federer a obtenu son ticket pour les demi-finales. Et a donc écrit une nouvelle page d'histoire en devenant le premier joueur de l'ère Open à remporter 100 match dans un même tournoi du Grand Chelem. Une série de victoire débutée... en 2001, par un succès sur Olivier Rochus !

Mais même s'il est un amoureux de l'histoire du tennis, le passé et les statistiques n'intéresseront sans doute que moyennement Federer. Car le Suisse le sait : s'il veut poursuivre sa série de succès et accrocher un 9e sacre dans le All England Club, le Bâlois va devoir écarter son meilleur ennemi. Son prochain match lui promet en effet des retrouvailles avec Rafael Nadal, tombeur solide de Sam Querrey. "Rafa" Nadal... l'homme qui a si souvent brisé ou contrecarré les plans du Suisse. Les deux hommes n'ont plus croisé le fer sur le gazon londonien depuis 11 ans et une finale de légende, conclue au crépuscule par un triomphe de l'Espagnol. Sûr que le public souhaitera revivre un tel moment de magie. Mais nul doute que Maître Federer va rêver à une issue différente.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0