Getty Images

Halep, la démonstration finale

Halep, la démonstration finale
Par Eurosport

Le 13/07/2019 à 16:07Mis à jour Le 13/07/2019 à 18:12

WIMBLEDON - Serena Williams devra attendre pour égaler les 24 titres majeurs de Margaret Court. L'Américaine a été balayée par Simona Halep en finale sur le gazon du All England Club samedi. La Roumaine a livré un match exceptionnel pour s'imposer 6-2, 6-2 en 56 minutes. C'est son deuxième titre du Grand Chelem après Roland-Garros l'an dernier.

Il n'y a pas eu match. Samedi, sur le gazon du All England Club, la Roumaine Simona Halep, 7e joueuse mondiale, a balayé Serena Williams, septuple championne à Wimbledon, en deux sets (6-2, 6-2) et moins d'une heure de jeu. Peut-être tendue à l'idée de rejoindre éventuellement Margaret Court avec 24 titres du Grand Chelem, l'Américaine n'a jamais réussi à rentrer dans cette finale, superbement maîtrisée par son adversaire. De son côté, Halep remporte ainsi son deuxième titre en Grand Chelem, après Roland-Garros l'an dernier, et remontera à la 4e place mondiale lundi.

Peu imaginaient certainement un tel scénario. Mais force est de constater que Serena Williams a manqué pour la troisième fois d'affilée, après les finales de Wimbledon et de l'US Open 2018, son rendez-vous avec l'Histoire du jeu. Et comme lors de ses deux précédents échecs, la défaite de l'Américaine ne souffre aucune contestation : Simona Halep l'a tout simplement surclassée. En 56 minuscules minutes, la Roumaine a mis moins de temps pour l'emporter que Serena ne l'avait fait en demi-finale pour pulvériser Barbora Strycova (6-1, 6-2 en 59 minutes).

Halep était en mission

Une finale n'est pas un match comme les autres et celle qui en sort victorieuse est souvent celle qui a su le mieux gérer l'événement. Ce dernier samedi, c'est la novice à ce stade de la compétition sur le gazon londonien qui a réussi à se (re)lâcher. Sur le premier jeu de service de Serena, Halep a débuté sur les chapeaux de roue, envoyant un message dès le deuxième point avec un passing de coup droit croisé parfaitement ajusté.

De son côté, l'Américaine a semblé totalement prise par l'enjeu, raide comme un piquet et très peu mobile. Doublement breakée d'entrée (4-0 en 11 minutes !), elle a accumulé les bévues (26 fautes directes), mise sous pression par la couverture de terrain exceptionnelle de son adversaire. Et à la relance, elle n'a fait que rarement parler la poudre, prise par la précision de la première balle de Halep (76%, et 83% de réussite derrière celle-ci) dont les progrès dans ce secteur ont impressionné lors de la quinzaine.

Serena tendue et sans solution

Si Serena a voulu se révolter en début de deuxième set, criant sa rage après une volée gagnante, elle n'a pas tenu longtemps cette intensité. Fréquemment surprise quand elle s'est retrouvée au filet (4 points marqués sur 11 montées), elle a éprouvé les pires difficultés à déborder la Roumaine. Elle s'est sentie obligée de jouer près des lignes et a d'ailleurs craqué sur un revers penalty, offrant le break fatidique à son adversaire.

Halep a d'ailleurs remporté, sans sourciller, les cinq derniers jeux de la partie. Jusqu'au bout, elle n'a rien donné à son illustre rivale (3 fautes directes seulement). Ravie et très émue de décrocher son deuxième titre en Grand Chelem, elle a aussi confié sa joie de devenir membre du prestigieux All England Club. La déception de Roland-Garros, où elle n'a pas pu défendre jusqu'au bout son titre de 2018 après avoir été éliminée en quarts de finale, est désormais bien loin.

Simona Halep à Wimbledon en 2019

Simona Halep à Wimbledon en 2019Getty Images

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0