Getty Images

Grande première pour Bautista

Grande première pour Bautista
Par Eurosport

Le 10/07/2019 à 17:16Mis à jour Le 10/07/2019 à 17:33

WIMBLEDON 2019 - Première pour Roberto Bautista. L'Espagnol s'est qualifié pour sa première demi-finale en Grand Chelem après sa victoire en quarts face à Guido Pella (7-5, 6-4, 3-6, 6-3), mercredi, à Londres. il jouera sa place en finale face à Novak Djokovic vendredi prochain.

Les personnes patientes sont toujours récompensées. Six mois après avoir atteint le premier quart de finale de sa carrière en Grand Chelem à l'Open d'Australie, Roberto Bautista a passé le cap supérieur en se qualifiant cette fois pour sa première demie en Majeur. A 31 ans bien fêtés, voilà le successeur de David Ferrer récompensé de sa ténacité et de son travail.

Vainqueur d'un Guido Pella méritant, mais éreinté, l'Espagnol a validé son billet dans la cour des grands après un combat en quatre manches (7-5, 6-4, 3-6, 6-3) gagné à l'usure. Il jouera sa première demie londonienne vendredi prochain face à un client, un certain Novak Djokovic. Ce choc 100% fond de court sera la troisième confrontation de l'année entre les deux hommes. Et Bautista abordera ce grand moment de sa carrière avec deux victoires à son actif. Faire la passe de trois sera un peu plus compliqué. Il n'a jamais battu Djokovic en Grand Chelem encore.

Bautista a été patient

Le tournant de ce quart de finale plutôt haché a eu lieu au tout début du quatrième set. Capable de se procurer deux balles de break à 1-1, Guido Pella a manqué ici l'opportunité de retourner totalement le match. Ces deux occasions ratées, mais aussi sauvées avec panache avec Bautista, ont constitué le début de la fin du superbe parcours de l'Argentin à Wimbledon. Clairement en manque d'essence mercredi, le joueur de Bahía Blanca a rendu les armes non sans combattre. Mais il ne pouvait pas faire plus. Il restera de son Wimbledon ses deux succès face à Kevin Anderson et sa remontée fantastique face à Milos Raonic. Il n'oubliera jamais ce passage par l'Ouest de Londres.

Solide derrière son engagement, très bien physiquement, inspiré, Bautista a fait un vainqueur logique de ce quart de finale que l'on peut qualifier de surprise. Le joueur de Castellon a juste eu un trou d'air dans la troisième manche. On ne lui en tiendra pas trop rigueur. Il avait imprimé un sacré rythme lors des deux premiers actes et fait le nécessaire pour s'emparer des commandes du match. Il lui a juste suffi de laisser passer l'orage. Après l'orage vient toujours le beau temps.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0