Getty Images

Au 3e tour sans trembler, Federer a désormais rendez-vous avec Pouille

Au 3e tour sans trembler, Federer a désormais rendez-vous avec Pouille

Le 04/07/2019 à 17:33Mis à jour Le 04/07/2019 à 23:06

WIMBLEDON - Une deuxième tour sans souci. Roger Federer s'est tranquillement qualifé ce jeudi pour le 3e tour en dominant Jay Clarke en trois sets (6-1, 7-6, 6-2) et 1h36 de jeu. Au prochain tour, il défiera Lucas Pouille qui a dominé son compatriote Grégoire Barrère aisément (6-1, 7-6, 6-4).

Il en fallait bien plus pour faire dérailler Roger Federer. Même s’il a parfois semblé être en dilettante et a été accroché dans le deuxième set, l’ancien numéro 1 mondial n’a pas vraiment eu besoin de forcer son talent pour se débarrasser de Jay Clarke (6-1, 7-6, 6-2) ce jeudi au deuxième tour du tournoi de Wimbledon. Son prochain adversaire sera Lucas Pouille, vainqueur de Grégoire Barrère (6-1, 7-6, 6-4).

A la surprise générale, Roger Federer avait lâché un set contre Lloyd Harris mardi, à l’occasion de son entrée en lice (3-6, 6-1, 6-2, 6-2). Ce scénario ne s’est pas reproduit et, d’ailleurs, le Suisse n’a jamais été breaké ce jeudi. Opposé au jeune Jay Clarke, l’octuple vainqueur du Grand Chelem londonien a réalisé une entame proche de la perfection, bouclant la première manche en moins d’une demi-heure.

Federer, un relâchement sans conséquence

Sans doute jusqu’alors asphyxié par l’enjeu, le jeune Britannique (20 ans) a décidé de lâcher les chevaux au cours de la deuxième manche. Bien lui en a pris, car cela a donné lieu à un duel beaucoup plus intéressant à suivre. Encouragé par le public anglais, le 169eme joueur mondial a passé de plus en plus de coups gagnants tandis que son prestigieux adversaire, qui a légèrement relâché son étreinte, se mettait à rater des gestes à priori “faciles” pour lui. C’est finalement au jeu décisif que Federer, opportuniste, a pris le meilleur dans ce set (7-3).

Après une manche quelque peu décevante de sa part, l’actuel numéro 3 du classement ATP a accéléré d’entrée de troisième set et s’est définitivement mis à l’abri, même si Clarke s’est battu sans démériter jusqu’au bout (6-1, 7-6, 6-2). Le joueur de 37 ans poursuit donc tranquillement sa montée en puissance.

Roger Federer

Roger FedererGetty Images

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0