Le miracle s'arrête ici pour Andy Murray. Malgré un soutien indéfectible du public britannique du Centre Court, l'Ecossais s'est incliné vendredi face à un très solide Denis Shapovalov (6-4, 6-2, 6-2). Le Canadien atteint pour la première fois les huitièmes de finale de Wimbledon, lui qui a toujours eu du mal à faire de gros résultats en Grand Chelem.
Wimbledon
L'aventure s'arrête là : Murray bute sur la muraille Isner
29/06/2022 À 20:27
La différence de fraîcheur physique était notable avant ce début de rencontre. Alors que Murray a disputé neuf sets dans des matches éprouvants, Shapovalov a lui eu un premier tour compliqué remporté en 5 sets, avant de bénéficier du forfait de Pablo Andujar. Une donnée à ne pas négliger quand on sait que le Canadien a 12 ans d'écart avec Murray et qu'il n'a jamais subi d'opération lourde à la hanche comme son compère.
Sur le terrain, cette fatigue s'est traduite par une difficulté monstre à jouer des échanges longs pour Andy Murray. L'ainé de ce match a souffert de la balle de son adversaire, très compacte, puissante mais surtout très précise. Un avantage très souvent pris par Shapovalov, qui en a profité pour être extrêmement agressif. Le Canadien a en effet réalisé 44 points gagnants contre 16 pour l'Ecossais. Il est aussi allé de nombreuses fois à la volée, remportant 76% de ses prises d'initiative.

Shapovalov trop puissant, trop précis

Même si un regain d'énergie a permis à Murray de faire douter son adversaire à 5-4 lors de la première manche, après une remontée extraordinaire alors qu'il était mené 5-1, les trois occasions de débreak n'ont jamais pu être converties. Une opportunité manquée qui a donné à Shapovalov l'occasion de faire le plein de confiance avant d'entamer la seconde manche, remportée plus facilement. Le troisième set était celui de trop pour Murray qui a perdu ses deux premiers jeux de service à cause d'une extrême difficulté à se déplacer sur les balles de son adversaire.
Shapovalov a livré un match extrêmement sérieux, et n'a jamais pris son adversaire de haut malgré les difficultés évidentes. Le Canadien affrontera l'Espagnol Roberto Bautista Agut au prochain tour. Un match largement à la portée du jeune joueur qui aurait là l'occasion d'aller chercher son second quart de finale dans un Grand Chelem, sur une surface qui lui permet de ressortir les meilleurs aspects de son jeu.
Wimbledon
Nadal, Kyrgios, Berrettini and co. tapent la balle avant Wimbledon
25/06/2022 À 11:48
ATP Santa Ponsa
Bonzi torpille Shapovalov et fonce en quart
22/06/2022 À 15:25