Comme en Australie, ils ont régalé le public jusqu’au bout. Et comme en Australie, c’est Nick Kyrgios qui a fini par avoir le dernier mot. Revenus mercredi sur le Court 1 de Wimbledon après avoir été interrompus par le couvre-feu la veille à 3-3 dans le cinquième set, l’Australien et Ugo Humbert ont continué sur le même rythme, déterminés à ne rien lâcher dans une fin de partie au couteau. Mais le Français a fini par céder sur le score de 6-4, 4-6, 3-6, 6-1, 9-7 après 3h26 (temps cumulé sur le deux jours) d’une sacrée empoignade.
US Open
Djokovic - Medvedev : Entre le roi et la légende, il n'y a plus qu'un ambitieux dauphin
12/09/2021 À 15:22
Nick Kyrgios est tout de même un drôle de loustic. Quasiment six mois après sa dernière apparition sur un court de tennis à Melbourne en compétition, l'Australien a repris ses (bonnes) habitudes, comme si de rien n'était. Et Ugo Humbert, malgré son tennis si inspiré sur gazon et la confiance née de son titre à Halle, n'a finalement pas réussi à s'opposer à son retour fracassant.

Kyrgios a été phénoménal sous pression

Mercredi, les deux hommes ont disputé l'acte final d'une partie palpitante aux multiples changements de dynamique. Mieux parti, Kyrgios a semblé payé peu à peu son manque de compétition, avant de se rebeller dans le quatrième set mardi et de résister à la pression de Humbert en début de cinquième manche mardi. Et mercredi, au moment de reprendre leur duel échevelé, ils ont rivalisé d'aisance au service, malgré la pression. De 3-3 à 7-7, aucun des deux joueurs n'a lâché le moindre pouce de terrain, même si le Français semblait plus proche de l'emporter.

La douleur de Nick Kyrgios après une vilaine chute à 6-6 dans le 5e set de son duel contre Ugo Humbert à Wimbledon 2021

Crédit: Getty Images

A 6-5 et à 7-6 en sa faveur, Humbert s'est retrouvé plusieurs fois à deux points de l'emporter. Ses angles courts croisés de gaucher en revers et en coup droit ont fait mal à Kyrgios qui a même chuté en fond de court et lâché un cri qui a fait craindre un scénario similaire à celui connu par Adrian Mannarino la veille. Mais l'Aussie s'est bien relevé, s'est appuyé sur son service pour rester au contact, avant de faire l'effort décisif à 7-7. Intelligemment, il a alors fait jouer son adversaire, n'hésitant pas à arrondir les trajectoires et à varier les longueurs de balle. Ses manoeuvres ont fait craquer Humbert une fois de trop en revers pour concéder le break fatidique.
Le Français a-t-il finalement cédé mentalement ? Pas le moins du monde, puisqu'il y a cru jusqu'au bout et a même obtenu deux balles de débreak dans le dernier jeu. Mais Nick Kyrgios est un joueur spécial et il l'a encore montré : sous pression, il a décoché une merveille de revers long de ligne gagnant pour écarter le danger et laisser son service faire le reste. Le coup sera encore dur à encaisser pour Humbert qui arrivait avec beaucoup d'ambition à Wimbledon. Mais le tirage lui a réservé un cadeau bien empoisonné. Kyrgios, de son côté, aura un bon coup à jouer au 2e tour face à Gianluca Mager, 77e à l'ATP, avant un éventuel 3e tour contre Félix Auger-Aliassime.

Nick Kyrgios savoure sa victoire en cinq manches contre Ugo Humbert à Wimbledon 2021

Crédit: Getty Images

US Open
Le parcours de Djokovic : Souvent touché, jamais coulé, "Nole" est en mission à NY
12/09/2021 À 00:13
US Open
Une 31e finale en Grand Chelem : Djokovic rejoint Federer et a déjà un record en poche
11/09/2021 À 12:02