Denis Shapovalov adore le gazon et compte bien refouler celui de Wimbledon vendredi. Dans un match de 3h30, le Canadien a dû batailler physiquement, comme mentalement, pour venir à bout de Karen Khachanov (6-4, 3-6, 5-7, 6-1, 6-4). Cette victoire restera longtemps dans la mémoire de Shapovalov, qui jouera sa première demi-finale en Grand Chelem, face au mastodonte Novak Djokovic, vendredi.
US Open
Shapovalov prend une grosse claque
04/09/2021 À 19:01
Très tôt dans cette rencontre, il est paru évident que le service jouerait un rôle primordial. Dès la première manche, les deux joueurs ont semblé miser sur ce compartiment du jeu pour tenir le coup. Un duel de serveur qui aurait pu être remporté par Khachanov lors du premier set, lui qui a eu quelques balles de break, mais c'est bien Shapovalov, extrêmement bon mentalement qui a pris le meilleur sur le service adverse à 4-4. Un jeu ultra important pour finalement remporter cette première manche.
Pourtant, Karen Kachanov semblait avoir les cartes en main. Et cela s'est traduit dans les deux manches qui ont suivies. Très sérieux, constant et solide, notamment sur les points chauds, le Russe n'a que très peu laissé de marche de manoeuvre au Canadien, le breakant trois fois dans ces deux manches, et passant ainsi devant sur le tableau des scores.

Shapovalov survolté

Mais Shapovalov a fait preuve d'énormément de caractère depuis le début du tournoi. Il n'a fallu que d'un break en début de 4e set pour prendre le dessus psychologiquement mais aussi tennistiquement. Une 4e manche remportée 6-1, après une absence complète de Khachanov.
Il était évident que les deux joueurs, qui ont pour la plupart du temps extrêmement bien servi, allaient tout donner sur leur mise en jeu pour aller chercher le ticket amenant à la demi-finale. La différence s'est faite ici. Shapovalov s'est mis à servir de façon admirable à partir du 4e set. Si bien qu'il n'a eu aucune balle de break à sauver jusqu'à la fin de la rencontre. C'est alors sur le service adverse que tout s'est joué. Mené 0-40 à 2-2 sur sa mise en jeu, Khachanov s'était offert un sursis en remportant finalement ce jeu précieux. Mais il ne fallait pas flancher à 4-4. Ce jeu fut électrique, presque irrespirable pour les deux acteurs. Malgré des occasions des deux côtés, c'est finalement Shapovalov qui a pris le dessus mentalement. Et là, quand il fallait terminer sur son service, le Canadien n'a pas eu le bras tremblotant.
Une victoire difficile, usante sur tous les plans mais qui démontre une énorme force de caractère et de courage détenue par le jeune joueur. Cette fougue, il devra la confronter au tenant du titre vendredi. Mais là, il faudra un peu plus que du courage pour faire tomber le géant qu'est Novak Djokovic.

Denis Shapovalov à terre après sa victoire contre Karen Khachanov en quart de finale de Wimbledon 2021

Crédit: Getty Images

Tokyo 2020
La belle semaine olympique de Humbert stoppée par Khachanov
29/07/2021 À 08:43
Wimbledon
Trop fort pour Shapovalov, Djokovic rejoint Berrettini en finale
09/07/2021 À 18:26