C'est un très gros client que Wimbledon vient de perdre dès sa toute première après-midi. Hubert Hurkacz avait une bonne tête d'outsider dans cette édition 2022, et notamment dans le haut du tableau où il semblait incarner la menace la plus importante pour Novak Djokovic sur le papier. Sur le papier, seulement. Car sur le terrain, on ne le verra plus dans cette quinzaine.
L'homme qui avait mis fin au parcours de Roger Federer l'an dernier avant de rallier les demi-finales a chuté dès le premier tour lundi, face à Alejandro Davidovich Fokina au terme d'un match rocambolesque, qu'il aurait dû perdre en trois sets, a eu deux fois l'opportunité de l'emporter en cinq, avant de craquer dans le super tie-break décisif (7-6, 6-4, 5-7, 2-6, 7-6).
ATP Cincinnati
Comme Kyrgios, Medvedev et Alcaraz ont soigné leur entrée
16/08/2022 À 20:16

La malédiction de Halle a encore frappé

Sur le court numéro 3, le numéro 10 mondial s'est retrouvé au bord du précipice dès la fin du troisième set. Après avoir été breaké, il s'est retrouvé mené 5-3, 40-0 sur le service de l'Espagnol. Trois balles de match. Qui aurait alors imaginé que, si Davidovich Fokina allait bel et bien sortir vainqueur de cette rencontre, il lui faudrait attendre longtemps, très longtemps pour plier l'affaire ?
Hubert Hurkacz a sauvé ces trois balles de match, débreaké, recollé rebreaké pour arracher ce troisième set et s'envoler dans la manche suivante. Il a alors fallu qu'Alejandro Davidovich Fokina soit costaud pour ne pas sombrer définitivement. Pourtant, lorsque Hurkacz a pris sa mise en jeu pour servir à son tour pour la qualification à 5-4 dans le set décisif, on ne donnait plus cher de ses chances. Mais à son tour, le Polonais a coincé.
Le récent vainqueur du tournoi de Halle a ensuite mené 7-4 dans le super-tie-break. Il avait encore toutes les cartes en main pour paracher sa remontée fantastique, mais Davidovich Fokina a aligné cinq points pour s'offrir deux nouvelles balles de match. Il a vendangé la première sur son service, avant que Hurkacz ne lui offre la seconde sur un plateau d'une énième faute en revers. Improbable, ce match l'aura donc été jusqu'au bout. La malédiction de Halle a donc encore frappé. Depuis 2011, tous les joueurs titrés en Allemagne ne répondant pas au patronyme de Roger Federer ont disparu dès le premier tour à Wimbledon...
ATP Montreal
Le sacre inattendu de Carreño Busta
14/08/2022 À 22:04
ATP Montreal
Hurkacz en a jeté sa raquette de rage : le point phénoménal de Carreño Busta
14/08/2022 À 22:02