On n'avait plus vu cela depuis 30 ans à Wimbledon. Deux joueurs de moins de 21 ans s'affrontaient en seconde semaine au All England Club dimanche pour la première fois depuis la demi-finale entre Goran Ivanisevic et Pete Sampras en 1992. Et ce choc de la nouvelle génération entre Carlos Alcaraz et Jannik Sinner a tenu ses promesses. D'une constance et d'une solidité absolues, l'Italien a remporté ce beau bras de fer, résistant à la révolte de son rival espagnol, en quatre manches (6-1, 6-4, 6-7, 6-3) et 3h35 en huitième de finale sur le Centre Court. Au prochain tour, il pourrait retrouver le triple tenant du titre Novak Djokovic si celui-ci se défait de Tim van Rijthoven.
ATP Umag
Sinner frustre Alcaraz et triomphe en Croatie
31/07/2022 À 18:07
Il lui a fallu six balles de match, mais Jannik Sinner a fini par doucher les espoirs de remontée fantastique de Carlos Alcaraz dans un match de très haute tenue, surtout dans sa seconde partie. Et avec eux, le tennis a incontestablement de beaux jours devant lui et de sacrés duels en perspective. Qualifié pour son troisième quart de finale en Grand Chelem (après Roland-Garros 2020 et l'Open d'Australie 2022), l'Italien a fait preuve d'un sang-froid à toute épreuve alors que la dynamique semblait lui échapper.

Après un tie-break électrique, Sinner a su conserver son sang-froid

Le match a ainsi pris une autre dimension dans le troisième set après avoir été outrageusement dominé par Sinner. Dos au mur et mené 0/40 d'entrée, Alcaraz a alors haussé son niveau de jeu pour sauver son service et s'accrocher tout au long de la manche. De plus en plus à l'aise et intense, il a même pris la direction des opérations dans le tie-break, menant 6 points à 3. Mais son adversaire a réussi à écarter ces trois balles de set dont la dernière d'un missile en coup droit croisé gagnant. Puis, l'Italien a obtenu deux balles de match à 7-6, puis 8-7, sans parvenir à les concrétiser.
Dans cette fin de jeu décisif aussi superbe qu'électrique, Alcaraz a alors sorti le grand jeu pour obtenir une 4e balle de set d'une demi-volée amortie sublime. Vainqueur à l'arraché de cette 3e manche 10 points à 8, il s'est totalement relancé. Aussi bien physiquement que dans la percussion de ses frappes, l'Espagnol a pris le dessus en début de 4e manche. Sur un fil, Sinner, qui n'avait eu qu'une balle de break à sauver jusqu'alors, a alors su en écarter deux nouvelles, tenir ses deux premiers jeux de service et profiter d'un léger relâchement d'Alcaraz - coupable d'une double faute pour céder son engagement - pour reprendre la main (6-1, 6-4, 6-7, 3-1).
Dans le jeu suivant, l'Italien s'est retrouvé à nouveau en difficulté, 0/40 sur son service, mais il s'en est encore sorti. Porté par une grosse première balle de service et des intentions offensives marquées, Sinner a finalement écarté les 6 balles de break auxquelles il a été confronté dans ce 4e set, concluant l'affaire d'une attaque croisée de coup droit imparable. Puissant, bluffant à la relance et dans les coups en bout de course, il a rappelé par séquences les qualités d'un Tomas Berdych des grandes années. La suite s'annonce corsée, mais ce Sinner est armé pour l'affronter.

Jannik Sinner

Crédit: Getty Images

ATP Umag
Alcaraz continue sa folle saison et défiera Sinner en finale
30/07/2022 À 18:46
ATP Umag
Alcaraz rejoint le dernier carré, Sinner également
29/07/2022 À 21:41