Alizé Lim partage avec Harmony Tan des racines vietnamiennes-cambodgiennes, le goût de la cuisine asiatique et une amitié qui a emmené les deux jeunes femmes à partager une séance d'entraînement très récemment : c'était la semaine dernière, à la veille du départ de la joueuse française pour Wimbledon, où elle allait se révéler au grand public en terrassant la revenante Serena Williams au 1er tour avant de se hisser en huitièmes de finale où elle affrontera ce lundi une autre Américaine, Amanda Anisimova.
"Harmony m'a demandé taper la balle avec elle juste avant de partir, elle avait besoin de "nettoyer" ses frappes après un tournoi en Italie où le rebond était tellement bas qu'elle avait un peu perdu son rythme, raconte notre consultante. Je l'ai trouvée très calme, très confiante, absolument pas stressée. Si bien que j'avais un bon pressentiment pour elle avant ce tournoi, et je ne suis pas du tout surprise par ce qui lui arrive."
Wimbledon
De Groot : "Je n'avais pas imaginé que le tennis fauteuil changerait autant"
14/07/2022 À 12:35

Harmony Tan

Crédit: Getty Images

Tan, une joueuse complète

Lors de ce fameux tournoi en Italie (à Gaiba), marqué selon le témoignage de nombreuses joueuses - notamment celui de Diane Parry - par des conditions assez catastrophiques avec un rebond pour ainsi dire inexistant, Harmony avait (comme Diane) atteint les demi-finales en optant pour une solution radicale au problème : le service-volée à tout crin.
"Elle m'a dit qu'elle n'avait jamais fait autant de service-volée de sa vie !, raconte ainsi Alizé Lim. Harmony est une joueuse qui sait résoudre les problèmes.Elle possède tous les coups du tennis, elle peut slicer, arrondir, accélérer… elle peut vraiment tout faire et c'est un gros avantage sur herbe. Je crois que cette surface est parfaite pour son jeu."
Harmony a une vision très claire de la manière dont elle veut jouer
Pour l'ancienne 135e mondiale, Harmony Tan (115e mondiale pour sa part cette semaine après avoir brièvement franchi les portes du top 100 en avril dernier) possède également un autre atout de taille : elle est inconnue de ses rivales, qui pour la plupart découvrent son jeu atypique et déroutant.
Un jeu qui lui a valu de passer sous les radars de nombreux recruteurs dans sa jeunesse mais qui est aujourd'hui une véritable force. Et si c'est une force, c'est parce qu'elle a su cultiver sa différence, plutôt que chercher à se fondre dans un moule manifestement pas fait pour elle.

Harmony Tan

Crédit: Getty Images

"Harmony a une vision très claire de la manière dont elle veut jouer et ça, c'est un signe de maturité, explique encore Alizé Lim. C'est cette qualité qui lui a aussi permis de gérer sa carrière de manière intelligente. Un coach qui aurait voulu lui faire travailler son coup droit pour qu'elle le lâche davantage n'aurait probablement pas fait long feu à ses côtés, car elle sait que ce n'est pas son jeu. Quelque part, elle est surprenante. On pourrait penser que c'est une fille relax car elle n'est pas du genre à brandir le poing ou hurler sa rage. Mais elle est là, et elle croit en elle…"
Des qualités qui ne seront pas de trop pour tenter de faire dérailler ce lundi la "machine" Anisimova, au style totalement opposé. L'Américaine l'avait sèchement battue à Roland-Garros en 2019, année où elle avait atteint les demi-finales. Mais à l'époque, la Française n'était encore classée qu'à la 265e place mondiale. Désormais, elle semble enfin avoir trouvé le bon tempo, Harmony.

Harmony Tan

Crédit: Getty Images

Wimbledon
McEnroe : Kyrgios "aurait besoin de Sigmund Freud"
12/07/2022 À 16:28
Wimbledon
"Il n'y avait qu'un joueur pour battre Djokovic à Wimbledon : c'était Nadal"
12/07/2022 À 15:45