Simona Halep en patronne. Ce mercredi après-midi, sur le Centre Court, la Roumaine, 18e joueuse mondiale et tête de série n°16, s'est qualifiée pour les demi-finales de Wimbledon, après sa victoire contre l'Américaine Amanda Anisimova, 25e joueuse mondiale et tête de série n°20, en deux manches (6-2, 6-4) et 1h05 de jeu. Dans le dernier carré, la lauréate de l'édition 2019 affrontera Elena Rybakina, tombeuse d'Ajla Tomjanovic en trois sets (4-6, 6-2, 6-3).
A 6-2, 5-1 en faveur de la Roumaine, quelques larmes sont apparues chez Amanda Anisimova. Et alors que Simona Halep servait, une première fois, pour le gain de cette rencontre, sur le gazon londonien, l'Américaine a eu un sursaut d'orgueil, enchaînant alors trois jeux, avec un premier break à 5-2, après avoir mené 40-0. 40-0 pour Anisimova, sur le service de la Roumaine, c'était également le score à 5-4, alors qu'Halep servait, une deuxième fois, pour le gain de cette rencontre. Cette fois, la Roumaine, qui s'est littéralement tapée sur les cuisses de rage, a su renverser la situation, et s'imposer sur une ultime faute directe de son adversaire du jour (6-4).
Wimbledon
De Groot : "Je n'avais pas imaginé que le tennis fauteuil changerait autant"
14/07/2022 À 12:35

Anisimova a commis trop de fautes directes

L'Américaine en a d'ailleurs commis un total de 28 sur l'ensemble de cette rencontre, forçant très souvent ses coups droits ou ses revers, elle dont la puissance est l'une de ses marques de fabrique. C'est également en retour, et très souvent sur des deuxièmes services, que la tête de série n°20 a déjoué, offrant des points faciles à son adversaire. En face, l'ancienne numéro une mondiale n'a commis que six fautes directes sur l'ensemble de cette rencontre, pour onze points gagnants (contre treize).
Les deux débuts de set ont été semblables, avec la Roumaine qui a effectué un double-break, pour rapidement mener 4-1 à chaque fois. Contrairement à la fin de rencontre, la 25e mondiale n'a pas su stopper la progression de son adversaire dans la première manche, malgré deux possibilités pour le faire à 4-1. Pourtant, Amanda Anisimova, qui avait convaincu jusqu'à présent pour sa meilleure édition à Wimbledon pour sa troisième participation, avait parfaitement bien entamé cette rencontre, avec un jeu blanc et des coups qu'elle plaçait là où elle voulait.
Mais très vite, ses fautes se sont donc multipliées, et sa frustration a pris le pas sur sa sérénité, pour celle qui a eu du mal sur son placement et ses appuis avant son sursaut de la fin de rencontre. Simona Halep est de retour au premier plan avec cette première demi-finale en Grand Chelem depuis l'édition 2020 de l'Open d'Australie. La Roumaine, qui n'a pas perdu de set depuis le début de ce WImbledon, est invaincue sur ce même gazon depuis son troisième tour en 2018. De quoi pouvoir envisager de remporter un troisième tournoi du Grand Chelem.

Simona Halep

Crédit: Getty Images

Rybakina renverse Tomljanovic

En demi-finales, l'habituée des lieux Simona Halep retrouvera une joueuse moins habituée à ces altitudes : Elena Rybakina, qui a atteint pour la première fois de sa carrière le dernier carré d'un tournoi majeur en battant Ajla Tomljanovic (4-6, 6-2, 6-3).
Agée de 23 ans et tête de série n°23, la Kazakhstanaise a laissé passer l'orage d'un départ compliqué avec un break puis un 1er set concédés rapidement. Elle a ensuite réagi avec un break d'entrée de 2e set. A partir de là, le match a totalement tourné.
Soudainement moins percutante, l'Australienne a laissé son adversaire le soin de dicter le jeu, ce dont cette dernière ne s'est pas privée. Rybakina, meilleure serveuse d'aces du circuit WTA lors de cette saison 2022 (197 avant ce match) en a rajouté 15 ce mercredi, dont un dernier pour parachever sa victoire. De la belle ouvrage.
Wimbledon
McEnroe : Kyrgios "aurait besoin de Sigmund Freud"
12/07/2022 À 16:28
Wimbledon
"Il n'y avait qu'un joueur pour battre Djokovic à Wimbledon : c'était Nadal"
12/07/2022 À 15:45