On peut en attendre beaucoup

  • Nick Kyrgios
Pays : Australie
Âge : 27 ans
Classement ATP : 45e
Meilleur résultat à Wimbledon : Quart de finale en 2014
Wimbledon 2021 : 3e tour
Wimbledon
De Groot : "Je n'avais pas imaginé que le tennis fauteuil changerait autant"
14/07/2022 À 12:35
Regardez le tournoi ATP d'Eastbourne cette semaine sur Eurosport
Y a-t-il encore besoin de le présenter ? Motivé et concentré, Nick Kyrgios représente une menace pour tout le monde sur le circuit, y compris les monstres Novak Djokovic et Rafael Nadal. Le constat est d'autant plus vrai sur gazon où le tennis explosif de l'Australien s'exprime particulièrement bien. D'ailleurs, Nadal l'avait appris à ses dépens en 2014 lors d'un huitième de finale qui avait révélé Kyrgios, alors âgé de 19 ans, au grand public. Leurs chemins s'étaient recroisés en 2019 pour un 2e tour accroché et gagné en quatre manches par un Majorquin soulagé. Cette saison, l'Aussie apparaît d'autant plus dangereux que sa préparation a été sérieuse - deux demies à Stuttgart et Halle -, même si une petite alerte aux abdominaux à Majorque pourrait assombrir ses perspectives.

Tweener, amortie, service à la cuillère... Kyrgios a régalé face à Carreno Busta

  • Andy Murray
Pays : Grande-Bretagne
Âge : 35 ans
Classement ATP : 51e
Meilleur résultat à Wimbledon : Victoire en 2013 et 2016
Wimbledon 2021 : 3e tour
En plus d'être un de ses plus grands amis sur le circuit, Andy Murray a un point commun avec Nick Kyrgios : depuis une dizaine de jours, il souffre des abdominaux. En faisant l'impasse sur le Queen's, il a mis toutes les chances de son côté et devrait bien s'aligner à Wimbledon. S'il est effectivement à 100 % de ses moyens, l'ex-numéro 1 mondial sera à surveiller de près. En finale à Stuttgart où il ne s'est incliné que contre Matteo Berrettini, il a retrouvé une très grande vitesse de déplacement malgré sa hanche en métal et un haut niveau de jeu - Kyrgios et Stefanos Tsitsipas peuvent en témoigner. S'il ne s'était d'ailleurs pas blessé en fin de match, il serait peut-être tête de série. Grâce à sa science du jeu sur gazon, au soutien des Britanniques et au retour d'Ivan Lendl à ses côtés, il pourrait bien faire une percée.

"Si Murray et Lendl collaborent de nouveau, c'est qu'il peut se passer encore quelque chose"

Ils sont dangereux car atypiques

  • Alexander Bublik
Pays : Kazakhstan
Âge : 25 ans
Classement ATP : 39e
Meilleur résultat à Wimbledon : 3e tour en 2021
Wimbledon 2021 : 3e tour
Son pedigree est moins impressionnant que ceux de Kyrgios et Murray et la constance de son inconstance (ou la prévisibilité de son imprévisibilité comme disait "Sir Andy" à son propos) fait sans doute moins peur aux tout meilleurs. Il n'empêche : quand Alexander Bublik prend feu, il n'y a souvent pas grand-chose d'autre à faire que de laisser passer l'orage, surtout sur gazon où sa première balle et son toucher font des ravages. Grigor Dimitrov s'était ainsi fait piéger dès le 2e tour au All England Club l'an dernier, avant que Hubert Hurkacz n'arrête le fantasque natif de Gatchina en Russie. En Grand Chelem, Bublik n'a jamais vraiment percé (ce 3e tour est son meilleur résultat), mais le jouer au 1er tour n'a rien de rassurant.

Cilic vient au bout de Bublik

  • Maxime Cressy
Pays : Etats-Unis
Âge : 25 ans
Classement ATP : 60e
Meilleur résultat à Wimbledon : Néant
Wimbledon 2021 : Néant
Sa présence dans cette liste peut surprendre de prime abord. Après tout, Maxime Cressy jouera cette année pour la première fois de sa carrière un grand tableau à Wimbledon, après avoir échoué au dernier tour des qualifications l'an dernier. Mais ces derniers mois, l'Américain aux origines françaises a passé un vrai palier, avec son entrée dans le Top 100 et un huitième de finale à l'Open d'Australie. Et son style de serveur-volleyeur, en voie de disparition sur le circuit, a de quoi le rendre dangereux sur le gazon glissant du All England Club en première semaine. En demie à Eastbourne cette semaine, il s'est offert Reilly Opelka, Daniel Evans et Cameron Norrie, soit deux membres du Top 20 et… trois têtes de série à Wimbledon. Il faudra donc le surveiller.

Maxime Cressy à Eastbourne en 2022

Crédit: Eurosport

  • Adrian Mannarino
Pays : France
Âge : 33 ans
Classement ATP : 73e
Meilleur résultat à Wimbledon : Huitième de finale (2013, 2017 et 2018)
Wimbledon 2021 : 1er tour
Son jeu s'est toujours exprimé à merveille sur gazon. Et il ne serait pas étonnant qu'Adrian Mannarino soit le Français qui aille le plus loin à Wimbledon, comme cela lui est déjà arrivé par le passé. A trois reprises, il a goûté à la seconde semaine, écarté notamment par Novak Djokovic et Roger Federer. Il avait d'ailleurs failli faire tomber le Suisse - certes diminué mais quart-de-finaliste tout de même - d'entrée l'an passé, avant d'abandonner à cause d'une chute (6-4, 6-7, 3-6, 6-2, ab.). Ses coups rasants à l'échange, sa maîtrise des angles courts croisés, son service slicé de gaucher et le faux rythme qu'il peut imposer à ses adversaires font de Mannarino un poison sur herbe. A 'S-Hertogenbosch cette année, Alex de Minaur a pu le vérifier.

Medvedev a bataillé face à Mannarino pour filer en finale : les temps forts de sa victoire

Ils ont impressionné en préparation

  • Tim van Rijthoven
Pays : Pays-Bas
Âge : 25 ans
Classement ATP : 105e
Meilleur résultat à Wimbledon : Néant
Wimbledon 2021 : Néant
Avant le mois de juin, son nom ne disait probablement rien à beaucoup de monde. Tim van Rijthoven n'avait pas remporté le moindre match sur le circuit et ne faisait pas partie du Top 200. Mais à 'S-Hertogenbosch, il a tout renversé sur son passage. Le Néerlandais est allé chercher le titre en triomphant notamment de Taylor Fritz (alors 14e mondial), Félix Auger-Aliassime (9e) et Daniil Medvedev, balayé en finale (6-4, 6-1) avant de récupérer la place de numéro 1 mondial le lendemain. Le slice de revers à une main et la puissance en coup droit du Néerlandais, de même que son service, sont des armes létales sur herbe. Wimbledon s'est donc empressé d'inviter la sensation. Et si Van Rijthoven reste sur sa lancée, gare au malchanceux qui en héritera au 1er tour. Un destin à la Karatsev de l'Open d'Australie 2021 n'est pas à écarter.

La stat délirante qui éclaire le phénomène van Rijthoven

  • Ryan Peniston
Pays : Grande-Bretagne
Âge : 26 ans
Classement ATP : 147e
Meilleur résultat à Wimbledon : Néant
Wimbledon 2021 : Néant
A l'instar de Tim van Rijthoven, Ryan Peniston est l'autre belle histoire de ces dernières semaines sur gazon. Également sorti de nulle part, invité au Queen's et à Eastbourne, il a enflammé le public britannique avec deux quarts consécutifs. Mais au-delà de ces résultats bruts, il a surtout battu des joueurs comme Casper Ruud, membre du Top 5, et Holger Rune qui fera aussi partie des têtes de série à Wimbledon. Gaucher comme son idole Rafael Nadal, Peniston est un battant qui a survécu à un cancer infantile. Son parcours et son caractère en ont fait ces derniers jours l'un des chouchous des spectateurs et il a aussi obtenu une wild-card à Wimbledon. L'affronter d'entrée avec la pression de tout un peuple pourrait être corsé, même si la distance des cinq sets est une inconnue pour lui.

Après son aventure au Queen's, Peniston renverse Rune à Eastbourne : le résumé

Wimbledon
McEnroe : Kyrgios "aurait besoin de Sigmund Freud"
12/07/2022 À 16:28
Wimbledon
"Il n'y avait qu'un joueur pour battre Djokovic à Wimbledon : c'était Nadal"
12/07/2022 À 15:45