Eurosport

Masters Londres - Roger Federer croqueur de secondes balles

Federer croqueur de secondes balles
Par Eurosport

Le 11/11/2012 à 23:56Mis à jour Le 12/11/2012 à 00:47

Andy Murray a fait le poids un peu plus d'une heure face à Roger Federer avant de céder en demi-finale du Masters. La faute à une seconde balle inoffensive.

C'était le genre de matches à se jouer sur des détails. Et les statistiques ne trompent pas sur les causes de la défaite d'Andy Murray. A l'aise derrière sa première balle, avec pas moins de 86% de réussite sur l'ensemble du match, l'Ecossais ne l'a pas été derrière sa seconde. Le premier set a donné le ton de la rencontre avec seulement 41% de réussite, et à peine plus dans le deuxième acte (46%). En somme, du pain béni pour le Suisse qui a fait fructifier la faiblesse adverse en inscrivant 26 points sur le service de Murray, contre quinze pour le battu du jour, dont seulement deux dans le dernier set.

Pour ne rien arranger, la première balle du dernier vainqueur de l'US Open s'est fait désirer tout au long du match. De 49% au premier set, le Britannique a vu sa statistique chuter à 43% dans la seconde manche. Roger Federer a su faire la différence dès qu'il en a eu l'occasion face à Murray, ce qu'il n'avait pas réussi à faire la veille face à Juan Martin Del Potro. En convertissant les trois balles de break qu'il a obtenues, le Suisse a miné le moral de l'Ecossais qui a encaissé un double break fatal qui a scellé la fin de match. Impérial sur sa mise en jeu, le double tenant du titre devra encore l'être lundi face à Novak Djokovic pour soulever son septième titre en Masters...

0
0