AFP

Masters Londres : Roger Federer dévore Janko Tipsarevic

Federer n'en a fait qu'une bouchée
Par Eurosport

Le 06/11/2012 à 16:11Mis à jour Le 06/11/2012 à 16:41

Roger Federer a dévoré Janko Tipsarevic (6-3, 6-1) lors de son entrée en lice à Londres et signé sa 40e victoire lors du Masters. Un record.

Ce n'était pas pour ce mardi. Janko Tipsarevic n'avait jamais marqué plus de quatre jeux par set à Roger Federer en indoor. Son entrée en lice au Masters de Londres n'a pas dérogé à la règle. Le Suisse a évolué quelques classes au-dessus du Serbe. Le score (6-3, 6-1) est sans appel et témoigne de la leçon infligée par le sexptuple vainqueur du Masters. Tout en relâchement, Federer a pris à la gorge son adversaire d'entrée avant d'étaler sa maîtrise et sa classe dans un second set à sens unique. Le Bâlois en profite pour ajouter un record à sa panoplie : une quarantième victoire lors du Masters, soit une de plus qu'Ivan Lendl. Il en profite pour prendre la tête de la poule B avant l'affrontement entre David Ferrer et Juan Martin Del Potro (20h45).

Dès le premier jeu de service du Serbe, Federer a imposé sa loi et décroché un break sur un passing de revers. Le gain de la première manche était scellé et Roger n'a plus forcé son talent, se contentant de faire le job sur sa mise en jeu malgré un faible pourcentage de premières balles (50%). C'est tout le paradoxe de cette rencontre. S'il n'a servi que 51% de premières balles, le numéro 2 mondial n'a laissé en route que huit points sur ses jeux de service. C'est dire le fossé qui séparait les deux hommes ce mardi.

Federer récite ses gammes

Dans le deuxième set, l'écart s'est encore creusé quand Federer a décidé de prendre le match à son compte. Le Suisse est entré dans le terrain, a distribué en revers pour souvent conclure en coup droit. Il n'a plus perdu le moindre point derrière sa première balle et a acculé un Tipsarevic à l'agonie, sans solution. Un coup droit dans le bas du filet du Serbe et un claque gagnante long de ligne du Suisse ont offert deux breaks à Federer. En 1h09, il a conclu une partie à sens unique en récitant ses gammes. Si son service n'est pas encore au point, tous les autres clignotants sont au vert. Juan Martin Del Potro et David Ferrer sont prévenus.

0
0