Reuters

Ivanovic, nouvelle "terrienne"

Ivanovic, nouvelle "terrienne"
Par AFP

Le 13/05/2007 à 10:00Mis à jour

Ana Ivanovic a remporté son premier tournoi sur terre à Berlin, en battant Svetlana Kuznetsova en trois sets, dimanche. La Serbe a illuminé le tournoi, refroidi jusque-là par une semaine de pluie et de contre-temps en remportant le 3e succès de sa carrièr

WTA BERLIN - FINALE

Ana Ivanovic (SRB) bat Svetlana Kuznetsova (RUS) 3-6, 6-4, 7-6 (7/4)

Ana Ivanovic, 16e joueuse mondiale, s'est imposée à l'issue de deux heures et 16 minutes de jeu.

Kuznetsova qui s'était qualifiée pour la finale deux heures avant le début de la finale en battant la N.1 mondiale, Justine Henin, avait pourtant pris le meilleur départ, dominant une adversaire visiblement nerveuse.

La Russe, lauréate de l'US Open 2004 et finaliste à Roland-Garros l'an dernier, profitait des nombreuses fautes directes (10) et d'une première balle de service récalcitrante de la part d'Ivanovic pour mener 5-1 et empocher la première manche (6-3), malgré un sursaut de la Serbe.

Dans le deuxième manche, Ivanovic offrait un tout autre visage: plus agressive, redoutable en retour de service, elle prenait le service de Kuznetsova pour mener 4-2 et gagner le set sur une coup droit de la Russe dans le filet.

Dans le top 10

Après s'être fait bander le pied gauche, Ivanovic qui va faire, lundi pour la première fois, son entrée dans le top 10 au classement WTA, ne montrait plus aucun signe de nervosité dans la dernière manche, au contraire de son adversaire plus fébrile et sans doute fatiguée par sa demi-finale en trois manches et disputée sur deux jours face à Henin.

Les deux joueuses remportaient chacune leur mise en jeu jusqu'à ce que Kuznetsova enchaîne trois grossières fautes pour être menée 5-3: la Russe réagissait aussitôt pour égaliser à 5-5, puis 6-6, mais était rapidement menée

4-1 dans la manche décisive et s'inclinait 7-4 sur un coup droit trop long.

Favorite pour Roland-Garros selon Kuznetsova

"Cette semaine a été incroyable pour moi", a admis Ivanovic, tout sourire la piquante brune a bénéficié dans sa moitié de tableau des éliminations prématurées d'Amélie Mauresmo, de retour en compétition après deux mois d'abence, et de Martina Hingis, ainsi que de l'abandon sur blessure en demi-finale de l'Ukrainienne Julia Vakulenko.

Kuznetsova, elle, a fait forte impression sur terre battue. " Elle est l'une des favorites pour Roland Garros", a même prévenu Henin après sa demi-finale perdue.

La Belge, qui s'est imposé trois fois dans la capitale allemande et remettra en jeu son titre à Paris fin mai, n'était pas mécontente d'en avoir fini avec une semaine éprouvante, nerveusement et physiquement: "Cela m'a permis de faire une très bonne préparation en vue de Roland-Garros", a-t-elle assuré.

0
0