Reuters

Clijsters surclasse Bartoli

Clijsters surclasse Bartoli
Par Eurosport

Le 11/08/2009 à 07:45Mis à jour

A l'image de Marion Bartoli, éliminée par la grande revenante, Kim Clijsters (6-4, 6-3), les Bleues ont toutes perdu au 1er tour à Cincinnati. Alizé Cornet a plié face à la modeste Hongroise Melinda Czink (6-3, 6-2) et Virginie Razzano a craqué contre Anna-Lena Groenefeld (6-3, 4-6, 6-3).

WTA Cincinnati - 1er tour :

K. Clijsters (BEL/WC) bat M. Bartoli (FRA/N.12) 6-4, 6-3
Prochaine adversaire : Schnyder.

Retour triomphal pour Kim Clijsters après 867 jours d'absence sur le circuit ! L'ex N.1 mondiale a réussi une sacrée performance en éliminant d'entrée Marion Bartoli, la joueuse du moment. Prise à la gorge d'entrée, la N.1 française est rapidement menée 4-0 dans le premier set, après n'avoir gagné que cinq petits points. Après un passage à vide qui permet à la joueuse du Puy-en-Velay de recoller à 4-4, la Belge prend une troisième fois le service de Bartoli et conserve son avantage pour remporter la première manche 6-4.

Inquiétée dès le début du deuxième set, Clijsters sauve trois balles de break à 1-1. La Française gâchera au total sept balles de break au cours du second set, là où la seule qu'elle va concéder à 2-1 lui sera fatale. Six ans après leur unique confrontation, la Limbourgeoise récidive en battant une nouvelle fois la Française en deux sets. Une performance d'autant plus remarquable que cette dernière venait de remporter le plus gros tournoi de sa carrière, à Stanford, en battant en finale Venus Williams. "Sans avoir joué le moindre match en deux ans, c'est incroyable de voir le niveau de jeu qu'elle a déjà maintenant", l'a félicitée la Française.

"Je n'avais aucune attente particulière. Gagner ce premier match me fait beaucoup de bien. Je me suis moi-même surprise, j'ai réalisé un très bon départ et j'ai réussi à rester concentrée" , a expliquée la Flamande en conférence de presse. Au prochain tour, elle sera opposée à Patty Schnyder, facile tombeuse de Gisela Dulko (6-4, 6-0). Les deux joueuses se sont déjà affrontées à sept reprises. Avantage 5-2 pour la Belge. Leur dernière opposition remonte à Stanford 2006 pour un succès de Clijsters 6-4, 6-2.

M. Czink (HON) bat A. Cornet (FRA) 6-3, 6-2
Prochaine adversaire : Ivanovic.

C'est une nouvelle grosse désillusion pour Alizé Cornet dans une année 2009 cauchemardesque. Retombée à la 28e place au classement mondial, la Niçoise dit déjà au revoir à Cincinnati après un petit tour. Bourreau de la jeune Française, la modeste Hongroise Melina Czink, 59e joueuse mondiale, de sept ans son aînée. Encore une fois, le tâlon d'Achille de Cornet a été son service. 57% de premières balles contre 81% à son adversaire. Quatre mises en jeu concédées. Ne cherchez pas plus loin ! Une heure de jeu et puis c'est tout. Alizé n'a pas réussi à confirmer sa demi-finale de Bad Gastein. Vivement la suite.

A. Groenefeld (ALL/N.16) bat V. Razzano (FRA) 6-3, 3-6, 6-4
Prochaine adversaire : Shaughnessy ou Cirstea.

Dernière Française en lice cette nuit, Virginie Razzano a connu le même sort que ses deux compatriotes. La Dijonaise reste celle qui a opposé la plus grande résistance. Face à Anna-Lena Groenefeld, 50e joueuse mondiale, la différence s'est faite sur des détails dans chacun des trois sets. Après 2h15 min de jeu, le match a finalement tourné à l'avantage de la jeune Allemande. Cette dernière mène désormais 5-2 dans ses confrontations face à la Française. Les derniers espoirs tricolores reposent désormais sur Aravane Rezaï qui sera opposée la nuit prochaine à la Russe Alisa Kleybanova.

0
0