Elle comptait sur cette fin de saison pour remonter doucement la pente. Mais son corps en a décidé autrement, comme à de trop nombreuses reprises cette année. Blessée au poignet, Emma Raducanu ne jouera pas le Transylvania Open à Cluj où elle était inscrite la semaine prochaine (10-16 octobre). Elle a également d'ores et déjà déclaré forfait pour le WTA 1000 de Guadalajara (17-23 octobre) qui était le dernier tournoi à son programme sur le circuit WTA. Il y a donc tout lieu de penser que l'exercice 2022 compliqué de la championne de l'US Open 2021 est terminé, même si elle peut encore être sélectionnée pour la phase finale de la Billie Jean King Cup à Glasgow (8-13 novembre prochains).
A 19 ans, elle a désormais l'expérience des exigences du circuit WTA. Après son conte de fées de Flushing Meadows, Emma Raducanu est retombée sur terre en 2022. Attendue au tournant par ses adversaires, elle a perdu 19 matches (pour 17 victoires) cette saison. Et sa dernière défaite au 1er tour à Ostrava (7-5, 6-4) face à Daria Kasatkina a été celle de trop sur le plan physique, puisqu'elle a été contrainte de renoncer à disputer une épreuve qui lui tient particulièrement à coeur en Roumanie la semaine prochaine.
Tennis
Federer manque à Nadal : "Avec lui, c'était différent des autres matches"
IL Y A 2 HEURES

Une longue préparation physique pour 2023 en vue ?

"Malheureusement, Emma ne sera pas parmi nous pour cette édition du Tansylvania Open, à cause d'une blessure. Nous savons que de nombreux fans voulaient la voir sur le court, en raison de ses origines roumaines notamment, et nous aurions aimé pouvoir exaucer ce souhait. Néanmoins, le tennis est imprévisible, et dans de telles situations, la seule solution, c'est de privilégier la récupération et la guérison. Nous souhaitons à Emma de retrouver rapidement la meilleure santé possible pour revenir sur le court", ont ainsi déclaré les organisateurs dans un communiqué.
La frustration de la Britannique doit être d'autant plus grande qu'elle avait atteint sa première demi-finale depuis son exploit new-yorkais à Séoul fin septembre. Alors qu'elle collabore depuis fin juillet avec un nouveau coach - Dmitry Tursunov -, elle semblait en récolter peu à peu les fruits. Mais lors de cette demie, elle avait dû abandonner contre Jelena Ostapenko (4-6, 6-3, 3-0 ab.).
Désormais 67e mondiale à cause principalement de sa défaite au 1er tour de l'US Open, Raducanu a beaucoup souffert cette année, mais aussi énormément appris. A ce stade, bien récupérer et réaliser la meilleure préparation physique possible pour la saison 2023 semble être la meilleure option. C'est sans doute à ce prix qu'elle retrouvera de sa superbe.
Tennis
Pas de miracle mais des renaissances : l'expérience a sauvé les Bleus en 2022
IL Y A 21 HEURES
Coupe Davis
La grande première du Canada
HIER À 16:07