Flavia Pennetta a su saisir sa chance. A 32 ans, l'Italienne a remporté le plus beau titre de sa carrière sur le court d'Indian Wells. Ce dimanche, la 21e joueuse mondiale a réussi ce coup en battant Agnieszka Radwanska qui termine son tournoi californien sur une mauvaise note. Sèchement expédiée 6-2, 6-1 en un peu plus d'une heure de jeu, la Polonaise a été incapable de courir comme elle l'aurait voulu en raison d'une gêne à la jambe gauche.
En pleurs à la fin du match, la numéro trois mondiale n'a pu que constater les dégâts et laissé la vedette à son adversaire qui remporte là son premier titre de l'année. Et efface son mauvais souvenir de l'an passé où, éliminée dès le premier tour, elle s'était sérieusement interrogée à la suite à donner à sa carrière. Des doutes désormais levés pour Pennetta, forte d'une seconde victoire de rang face à la soeur aînée des Radwanska en moins d'un mois.
Tweet Pennetta
Tennis
Radwanska raccroche à seulement 29 ans
14/11/2018 À 16:46
La tête dans le sac dès les premières minutes de jeu, la Polonaise a fait appel à trois reprises à l'encadrement médical qui n'a manifestement pas trouvé la solution, la troisième mondiale, touchée au moral, capitulant rapidement. "Je n'ai pas joué comme je le voulais, a-t-elle expliqué à l'issue de la finale. J'ai tout essayé, parce que c'était une finale, je n'ai pas songé à abandonner, je me disais que la douleur allait partir au prochain jeu, mais elle est restée vive tout le temps".
J'ai 32 ans, c'est beaucoup en sport, mais Li Na aussi...
Pennetta a eu, en tout cas, le mérite de faire abstraction de ce contexte: "Dans le deuxième set, quand j'ai vu qu'elle avait des problèmes, j'ai commencé à trop réfléchir, à ne plus bouger. Il m'a fallu deux ou trois jeux pour retrouver toute ma concentration"."Je suis très, très heureuse, j'ai du mal à y croire, il va me falloir plusieurs jours pour réaliser.Aujourd'hui, c'était mon jour". On peut même dire que c'était sa semaine car non contente d'avoir battu encore Radwanska, tête de série N.2 en Californie, Pennetta s'est aussi payé le scalp en demi-finales de Na Li, tête de série N.1 et récente vainqueur de l'Open d'Australie.
"J'ai 32 ans, c'est beaucoup en sport, mais Li Na aussi, Francesca Schiavone a 33 ans. Nous sommes en forme physiquement, nous sommes costaudes, nous avons un avantage sur les plus jeunes, c'est que nous savons gérer nos émotions grâce à nos années d'expérience sur le circuit". Grâce à ce dixième titre à son palmarès -le premier depuis 2010- elle va ainsi bondir de la 21e à la 12e place au classement WTA lundi, à deux marches de son meilleur classement atteint en août 2009. Ça valait bien un hug de Fabio Fognini...
Tweet Hug
WTA Eastbourne
Sabalenka, première qualifiée pour la finale
29/06/2018 À 13:02
Roland Garros
Cornet - Garcia, duel pour un quart !
03/06/2017 À 10:38